Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Mongolie → RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L’HABITAT FRAGILE DANS LES ZONES URBAINES D’OULAN-BATOR (Mongolie)

2018

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L’HABITAT FRAGILE DANS LES ZONES URBAINES D’OULAN-BATOR (Mongolie)

Mongolie

Groupe Énergies Renouvelables, Environnement et Solidarités

Titre : RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L’HABITAT FRAGILE DANS LES ZONES URBAINES D’OULAN-BATOR (Mongolie)

Pays : Mongolie

Date : 2018 -2022

Contexte
La saison de chauffage étant longue de 8 mois, les températures pouvant atteindre -20 à -40°C et l’absence de système de chauffage central pour plus de la moitié de la population urbaine obligent celle-ci à compter sur du charbon bon marché et de qualité médiocre pour le chauffage domestique et les besoins de cuisson.

Il en résulte une situation dramatique de pollution de l’air intérieur et extérieur pour tous les citadins. En termes d’impact, et plus particulièrement d’impact sur la santé, il s’agit peut-être du plus grand défi auquel la Mongolie est actuellement confrontée.

Limiter la consommation de combustibles fossiles en améliorant l’efficacité énergétique et en réduisant les déperditions de chaleur des maisons individuelles dans les quartiers centraux de la capitale constitue dès lors une action clé à mener. Il s’agit de contribuer à la réduction des infections respiratoires, limiter le fardeau financier de la consommation excessive de carburant et enfin atténuer les effets du changement climatique.

Solutions et objectifs
Le projet est mené en étroite collaboration avec la municipalité d’Oulan-Bator et l’initiative de prêt vert financée par la Banque Xac visant à doter les communautés et le secteur privé des outils nécessaires pour réduire la pollution atmosphérique en Mongolie.

L’objectif est d’améliorer l’efficacité énergétique des logements par la conception et la mise en œuvre de solutions techniques contextuelles pour le secteur de la construction, le recours à des services de conseil et à l’intermédiation financière, avec l’ambition d’aller vers des modes de consommation, de construction et de comportements plus durables.

Suivant une approche globale du marché en vue d’une reproduction et d’une mise à l’échelle ultérieures, le projet entend : * Sensibiliser davantage les communautés et les ménages aux problèmes de pollution et aux avantages sanitaires et économiques de l’efficacité énergétique * Définir des solutions techniques appropriées et de faible technologie pour les logements économes en énergie, conçues et formées pour diffusion auprès des professionnels de la construction et des ménages * Former et aider les MPME de la construction à vendre et à mettre en place des améliorations éco-énergétiques * Définir, soutenir et fournir des services d’intermédiation financière pour connecter les clients (ménages ou PME) à des systèmes de crédit vert tels que les produits de prêt au détail écologiques XAC Bank actuellement financés par le GCF. * Diffuser davantage les solutions, perspectives et pratiques éco-énergétiques et antisexistes, avec le soutien de toutes les parties prenantes (agents de crédit, conseillers en énergie, autorités), via des activités de sensibilisation ciblées.

En fin de compte, le projet devrait piloter un système susceptible de subir des changements systémiques, qui se traduira plus tard par : * L’amélioration globale de la santé grâce à la promotion de modes et de comportements de consommation d’énergie plus durables dans le secteur du logement individuel.* La réduction durable de la consommation de charbon et d’énergie globale, des émissions de CO2 et de particules dans les districts de gers et au-delà.

Partenaire (s)
* Partenaires financiers : Le projet est conduit grâce à une subvention du programme SWITCH Asia de l’Union Européenne et au soutien de Consommation et Production Durables. Il est cofinancée par la Fondation Abbé Pierre et CzechAid.
* Partenaires techniques : Le projet est mis en œuvre par le Geres avec People in Need INGO et ses partenaires nationaux, l’Association nationale mongole de la construction et le Centre pour l’efficacité énergétique des bâtiments de l’Université mongole des sciences et technologies.

Présentation : GERES

Page publiée le 18 août 2021