Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Palestine → Renforcer les droits et les libertés fondamentales des travailleurs palestiniens féminins et masculins et protéger les plus vulnérables d’entre eux

2016

Renforcer les droits et les libertés fondamentales des travailleurs palestiniens féminins et masculins et protéger les plus vulnérables d’entre eux

Palestine

Titre : Renforcer les droits et les libertés fondamentales des travailleurs palestiniens féminins et masculins et protéger les plus vulnérables d’entre eux

Pays : Palestine
Localisation : Cisjordanie, bande de Gaza, Jérusalem-Est, les 15 gouvernorats, y compris la zone C.

Durée : 01/01/2016 - 30/06/2018

Contexte
Pendant de nombreuses années, les élections démocratiques en Palestine ont été gelées au niveau national et local à Gaza. Bien que les libertés d’association et d’expression, ainsi que les droits de grève et de réunion en réunion soient garantis par la loi palestinienne, ces droits sont systématiquement violés en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. La participation des femmes aux syndicats et à la vie politique est également compromise par le manque de protection des droits humains par la législation palestinienne. De plus, les conventions collectives de travail sont pratiquement inexistantes et très difficiles à négocier, rendant impossible le développement d’un dialogue social.

Descriptif
C’est dans un contexte aussi complexe qu’est né ce projet qui se concentre sur les travailleurs palestiniens, visant à renforcer les capacités des syndicats et des organisations communautaires : le projet travaillera sur le renforcement des capacités à différents niveaux, en termes de sensibilisation aux droits fondamentaux et aux mécanismes de l’exercice et la défense de celui-ci, sur les connaissances et les compétences des représentants et des membres des syndicats et des organisations communautaires. En outre, le projet mène des activités de plaidoyer dans le but d’améliorer le cadre juridique et le niveau de protection des droits fondamentaux.

Partenaires locaux  : DWRC, PWWSD

Bénéficiaires : Travailleurs et représentants des travailleurs, dont 50% de femmes, syndicats, organisations communautaires, décideurs et représentants d’organisations de la société civile.

Financement : Union européenne, Église vaudoise Otto per Mille

Présentation : COSPE

Page publiée le 18 août 2021