Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Maroc → 2021 → Développement de la filière apicole à Timgrad

2021

Développement de la filière apicole à Timgrad

Maroc

Communauté de Développement Solidaire – Maroc (CDS-Maroc)

Titre : Développement de la filière apicole à Timgrad

Pays : Maroc
Lieu : Région : Souss-Massa Province : Province de Chtouka- Ait Baha Commune : Tizi Ntakoucht Douar : Timgrad

Situation de l’appel à contributions au 20/08/21 : en cours
Durée du projet : 211 jours

Résumé du projet
Notre coopérative dispose d’environ 250 ruches et nous produisons 2 à 3 tommes de miel par an, ainsi que de la propolis, de la cire et du pollen. 11 familles tirent directement profit de cette activité. A travers cette activité, notre objectif est triple : la protection des abeilles, la préservation de la biodiversité et l’amélioration de la situation économique et sociale des femmes rurales.

La coopérative a reçu le prix Terre des Femmes en 2017 (somme du prix = 20000 dirhams) remis par la Fondation Yves Rocher, ce qui nous contribuera à augmenter le nombre de nos ruches, de développer notre projet de réaménager notre local. Nous voulons aussi développer une nouvelle forme d’observatoire des ruches pour faciliter leur transhumance sur différentes miellées. Pour cela, nous sommes à la recherche de soutiens additionnels pour développer notre projet.

Contexte
On remarque aussi que malgré le rôle essentiel des abeilles, l’apiculture bénéficie d’une attention moindre que d’autres secteurs de production animale, bien qu’elle soit confrontée à des difficultés majeures. En effet, l’évolution des pratiques agricoles n’est pas sans conséquences sur les populations d’abeilles et d’insectes pollinisateurs sauvages.

La pollution environnementale, toutes sources confondues, est également source d’intoxication pour les abeilles et d’affaiblissement des colonies. Devant cette situation inquiétante et de par son mandat d’améliorer la santé et la protection des animaux dans le monde, contribuant ainsi à la lutte contre la pauvreté et la faim, le projet vise à préserver l’équilibre écologique et économique entre les systèmes de production intensifs et extensifs favorisant la conservation de la biodiversité dans le paysage productif du la région, par l’utilisation durable et la relance de la transhumance

Ce que nous voulons faire
Le projet est conçu pour protéger la race locale d’abeilles de l’extinction. Il permettra de diversifier les sources de revenus des adhérents, minimiser l’impact de la pauvreté par la création d’emploi, limiter l’exode rural et contribuer à l’amélioration du niveau social et économique des adhérents.
Il s’agira de caractériser et d’évaluer les conséquences sur les ruches de production de trois parcours de transhumance très utilisés par les apiculteurs professionnels de la région : chardon-thym-euphorbes. Pour cela, les paramètres pédoclimatiques, la disponibilité des ressources et la pression chimique des différents environnements dans lesquels vont évoluer les colonies ainsi que leurs effets sur leur développement (état sanitaire, structure de la population) et sur la production de miel seront mesurés.

La coopérative agricole Tamaloute assure le pilotage, l’animation du projet et la coordination entre les différents partenaires. Elle assure par ailleurs le transfert et la diffusion des connaissances auprès des apiculteurs professionnels en leur mettant à disposition des références techniques pour mener à bien leur cheptel sur les miellés de chardon, thym et euphorbes, du réseau des Associations de Développement Apicole en présentant les techniques et les outils employés au cours ce projet aux techniciens et apiculteurs adhérents de coopérative des autres régions.

Porteur du projet : Coopérative Agricole Tamaloute

CDS-Maroc

Page publiée le 23 août 2021