Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Mali → KAYEDIA Projet Kayésien eau et assainissement d’appui à la diaspora et aux acteurs locaux Villages de Gouthioubé, commune de Tafaçirga et Bafarara, commune de Sahel

2021

KAYEDIA Projet Kayésien eau et assainissement d’appui à la diaspora et aux acteurs locaux Villages de Gouthioubé, commune de Tafaçirga et Bafarara, commune de Sahel

Mali

SEVES (Systèmes Economiquement Viables pour l’Eau aux Suds)

Titre : KAYEDIA Projet Kayésien eau et assainissement d’appui à la diaspora et aux acteurs locaux Villages de Gouthioubé, commune de Tafaçirga et Bafarara, commune de Sahel

Pays : Mali
Localisation : Cercle de Kayes, région de Kayes, Mali

Durée : 3 ans (2021 – 2023)

Contexte : Situés au cœur du sahel occidental ces deux villages connaissent depuis plusieurs décennies des problématiques liées à l’approvisionnement en eau potable et d’assainissement.

Objectifs
Les objectifs globaux du projet sont : OG1 : Contribuer à l’atteinte des objectifs de la stratégie d’alimentation en eau potable et l’ODD6 dans le cercle de Kayes ; OG2 : Améliorer les conditions de vie des habitants des 2 villages.

L’objectif spécifique est : OS1 : Favoriser l’accès universel et équitable à un service d’eau potable et l’amélioration de l’hygiène et de l’assainissement dans les 2 villages du projet

Descriptif
Ce projet s’inscrit dans le cadre des Objectifs de Développement Durable (ODD) adoptés par l’ONU, et plus particulièrement de l’ODD 6, cible 6.1. (D’ici à 2030, assurer l’accès universel et équitable à l’eau potable, à un coût abordable), et indirectement des ODD 3 (santé, bien-être), ODD 5 (égalité entre les sexes), ODD 7 (Energies renouvelables).

Le projet est divisé en 3 phases successives : * La phase 1 (en cours) prévoit le renforcement de la production par la réalisation d’études géophysiques et de 2 forages productifs dans le centre de Bafarara et la réalisation d’études techniques de niveau avant-projet sommaire ; la réalisation d’études techniques de niveau avant-projet détaillé, d’études géotechniques pour l’implantation du château d’eau et les travaux de réhabilitation de l’AEP à Gouthioubé (réalisation d’un château d’eau métallique de 60 m3, équipement du forage avec un dispositif de pompage solaire et refoulement vers le château d’eau, connexion du château d’eau au réseau de distribution existant, réalisation de 4 branchements administratifs). Elle prévoit également une phase de concertation dans les 2 villages sur les conditions d’intervention et les modalités de gestion du service public de l’eau, l’organisation de la gestion du service à Gouthioubé et la professionnalisation de l’exploitation. * Les phases 2 et 3 permettront de réaliser les travaux d’équipement des nouveaux forages et d’optimisation du réseau à Bafarara, de réalisation des extensions du réseau de distribution à Gouthioubé pour permettre le développement des branchements privés, de réalisation de latrines avec dispositifs de lave-mains dans l’école de Gouthioubé et un travail sur la réglementation de l’assainissement et la promotion des équipements améliorés d’assainissement.

Bénéficiaire : 14 835 personnes en 2023

Opérateurs : Maitres d’ouvrage : Communes de Tafaçirga et Sahel — Opérateur-financeur : SEVES (France) et Groupe AGED-2AEP (Mali)

Partenaires financiers  : Partenaires financiers français pour la phase 1 : SEDIF (128 k€ ; 42%) ; AESN (145,5 k€ ; 48%) ; Associations de la diaspora (22,5 k€ ; 7%) ; villages valorisé (4,8 k€ ; 2%) ; SEVES valorisé (3,2 k€ ; 1%).

Budget  : 602 k€ dont 304 k€ pour la phase 1 (2021).

SEVES

Page publiée le 20 août 2021