Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2020 → MIGHIB LA HULLUM – ALIMENTATION POUR TOUS – Fermes vertes pour la sécurité alimentaire et la nutrition des familles rurales dans la région de Wolaita, Ethiopie

2020

MIGHIB LA HULLUM – ALIMENTATION POUR TOUS – Fermes vertes pour la sécurité alimentaire et la nutrition des familles rurales dans la région de Wolaita, Ethiopie

Ethiopie

C.E.F.A. – Comité Européen pour la Formation et l’Agriculture

Titre : MIGHIB LA HULLUM – ALIMENTATION POUR TOUS – Fermes vertes pour la sécurité alimentaire et la nutrition des familles rurales dans la région de Wolaita, Ethiopie

Pays : Ethiopie
Lieu : région SNNPR, districts de Diguna Fango, Kindo Koysha et Offa, dans la région de Wolaita

Date : 01/10/2020 – 30/09/2022

Contexte
La sécurité alimentaire et la malnutrition constituent un défi pour l’Éthiopie et en particulier pour la région SNNPR. La région de Wolaita est l’une des plus densément peuplées du pays et présente les problèmes suivants : pauvreté, insécurité alimentaire, manque de productivité agricole, liens difficiles entre les associations d’agriculteurs et le marché, faible nombre d’entreprises de transformation des produits agricoles, manque d’outils agricoles modernes tels que les systèmes d’irrigation, le stockage à froid et les pompes solaires.

Objectif
Le projet vise à atténuer les indices de malnutrition et de malnutrition et à accroître la sécurité et la souveraineté alimentaires de la population des zones rurales de la région de Wolaita.

Descriptif
Le projet vise à défendre et à protéger la sécurité et la souveraineté alimentaire de la population rurale, en accordant une attention particulière aux enfants et aux mères, dans trois districts (Diguna Fango, Kindo Koysha et Offa) de la région de Wolaita, dans le sud de l’Éthiopie. En particulier, les activités sont conçues de manière à atténuer la malnutrition et la malnutrition dans les zones rurales, à réduire le risque de maladie et les difficultés d’apprentissage des enfants à l’école, à améliorer les conditions d’hygiène et à encourager les bonnes pratiques pour assurer la santé au sein des familles. Pour remédier aux niveaux élevés de malnutrition et de malnutrition provoqués par une faible productivité agricole dans une zone fortement surpeuplée, le projet vise à améliorer les niveaux de formation des agriculteurs et des petits producteurs, à accroître la disponibilité sur le marché d’intrants agricoles de qualité et à bas prix, à stimuler la production de légumes et de céréales indigènes et plus nutritifs, en encourageant le recours à des pratiques agricoles ayant un faible impact sur l’environnement. En outre, un volet spécifique d’actions est destiné aux mères de famille sur les thèmes de la bonne nutrition, de la production d’aliments sains, de leur conservation et de la préparation d’aliments selon des techniques appropriées pour ne pas altérer leurs propriétés nutritives et en utilisant des produits locaux.

Bénéficiaires : 500 agriculteurs, enfants et jeunes de 15 écoles (6-17 ans), 150 mères de famille

Partenaires : CCCA – Comité de liaison des catholiques pour une civilisation de l’amour, WODA Wolaita Development Association

Donateurs : Présidence du Conseil des Ministres 8x1000

C.E.F.A.

Page publiée le 21 août 2021