Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2020 → ALMA RVAER 2 : DE L’ALLEMAGNE AU MAROC – RETOUR VOLONTAIRE ASSISTÉ ET RÉINTÉGRATION

2020

ALMA RVAER 2 : DE L’ALLEMAGNE AU MAROC – RETOUR VOLONTAIRE ASSISTÉ ET RÉINTÉGRATION

Maroc

C.E.F.A. – Comité Européen pour la Formation et l’Agriculture

Titre : ALMA RVAER 2 : DE L’ALLEMAGNE AU MAROC – RETOUR VOLONTAIRE ASSISTÉ ET RÉINTÉGRATION

Pays : Maroc
Lieu : Tout le territoire national marocain

Date : Du 01/11/2020 au 31/10/2021

Contexte
La nécessité de l’intervention part de la réponse des pays européens à la tendance migratoire, en l’occurrence marocaine, mais pas seulement, vers l’Europe des dix dernières années, c’est-à-dire la mise en œuvre de politiques nationales européennes pour promouvoir les possibilités de réintégration au Maroc, pour ceux qui souhaitent rentrer dans leur pays ou ceux pour qui l’expérience migratoire n’a pas été couronnée de succès. Cette tendance à opter pour le retour et une chance de réinsertion dans sa communauté d’origine semble susceptible d’augmenter à moyen terme, en raison également des conséquences liées à la crise COVID-19, qui ont poussé de nombreux Marocains vivant en Europe en situation de vulnérabilité à choisir cette option, au lieu d’une persistance instable et, dans certains cas, dangereuse, dans le pays d’accueil. Ensuite, au moment de leur retour dans la communauté de retour, les conséquences de ce choix peuvent avoir des conséquences aussi positives que négatives sur l’individu et peuvent dépendre à la fois de la situation économique et psychologique de la personne qui décide de revenir. Il est souvent difficile d’accepter ce type de choix par le migrant lui-même ou par la communauté de retour et, si l’on ajoute à cela des conditions économiques instables, les obstacles à une bonne réintégration se manifestent simultanément sur de nombreux domaines de la vie de la personne, ce qui fait de l’échec de cette opportunité une option concrète.

Objectif
Le principal problème que cette intervention cherche à résoudre sont les effets négatifs liés au choix du retour par rapport à la bonne réintégration du migrant dans sa communauté, réalisé par un accompagnement individualisé et sur mesure qui intervient intégralement sur les trois axes principaux qui constituent la réinsertion réussie du migrant dans son pays d’origine, à savoir l’axe social, psychologique et économique.

Bénéficiaires : 48 migrants marocains de retour d’Allemagne

Partenaire (s) : AMAPPE - Association Marocaine d’Appui à la Promotion de la Petite Entreprise

Donateurs : GIZ - Agence allemande de coopération au développement

C.E.F.A.

Page publiée le 21 août 2021