Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2020 → FoodLAND PROMOUVOIR LES RÉGIMES ALIMENTAIRES POUR LUTTER CONTRE LES PRINCIPALES FORMES DE MALNUTRITION (ETHIOPIE)

2020

FoodLAND PROMOUVOIR LES RÉGIMES ALIMENTAIRES POUR LUTTER CONTRE LES PRINCIPALES FORMES DE MALNUTRITION (ETHIOPIE)

Ethiopie

C.E.F.A. – Comité Européen pour la Formation et l’Agriculture

Titre : FoodLAND PROMOUVOIR LES RÉGIMES ALIMENTAIRES POUR LUTTER CONTRE LES PRINCIPALES FORMES DE MALNUTRITION (ETHIOPIE)

Pays : Ethiopie
Lieu : région d’Oromia, district d’Akaki et région du Tigrai, district de Laelay Machew

Date : 1/09/2020-31/08/2024

Contexte
L’insécurité alimentaire et la malnutrition infantile figurent parmi les principaux problèmes de l’Éthiopie. En effet, un quart des districts éthiopiens ont été classés dans des crises de sécurité alimentaire à la fois en raison de catastrophes environnementales et en raison de la faible productivité des terres agricoles, des connaissances et des intrants agricoles limités, des pertes post-récolte et du manque d’accès au marché. La malnutrition touche particulièrement les femmes et les enfants et est responsable de 53 % de la mortalité des enfants de moins de cinq ans. Dans ce contexte déjà précaire, l’insécurité alimentaire s’est aggravée d’abord en raison de l’invasion des criquets, puis en raison de la propagation du COVID-19,qui a eu deseffets négatifs sur les chaînes d’approvisionnement alimentaire tant du côté de l’offre que de la demande, ainsi qu’une augmentation du taux de chômage et une pénurie de main-d’œuvre, en particulier pour les activités agricoles à forte intensité de main-d’œuvre.

Objectif
Le projet vise à renforcer l’agro-biodiversité et la diversité alimentaire par le développement de technologies innovantes et durables afin de promouvoir des régimes alimentaires sains visant à lutter contre les principales formes de malnutrition en Afrique.

Activités
FoodLAND adopte une approche ascendante fondée sur la reconnaissance des motivations, des besoins et des choix des producteurs et des consommateurs locaux. Le projet vise à donner une vue d’ensemble complète des besoins nutritionnels des populations urbaines et rurales, en soulignant les conditions socio-économiques et productives et les facteurs individuels qui déterminent les décisions des petits agriculteurs et des transformateurs de denrées alimentaires. Les exploitants du secteur alimentaire et les petits agriculteurs seront soutenus pour accroître l’agro-biodiversité en fonction d’une nutrition durable, tandis que les consommateurs participeront à une campagne spécifique de communication et de sensibilisation aux comportements alimentaires plus sains et à une alimentation équilibrée.

Bénéficiaires : 4000 agriculteurs locaux bénéficiaires directs, consommateurs locaux et internationaux bénéficiaires indirects

Donateurs : Union européenne – Programme Horizon 2020

C.E.F.A.

Page publiée le 21 août 2021