Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2019 → Projet d’appui à l’insertion professionnelle des jeunes affectés par les conflits (PIPJ, PFAJF et PAPJ) Niger

2019

Projet d’appui à l’insertion professionnelle des jeunes affectés par les conflits (PIPJ, PFAJF et PAPJ) Niger

Niger

Titre : Projet d’appui à l’insertion professionnelle des jeunes affectés par les conflits (PIPJ, PFAJF et PAPJ) Niger

Ces projets favorisent l’insertion socio-professionnelle des jeunes filles et garçons de 14 à 25 ans déscolarisés ou non scolarisés, en situation de vulnérabilité, dans les régions de Tillabéri et Maradi, Agadez et Zinder

Pays : Niger

Durée : 2019 -2020

Descriptif
Afin de contribuer au défi de l’insertion socio-professionnelle des jeunes au Niger, Swisscontact développe un projet adapté aux contextes des zones d’intervention :
* Le projet d’appui à l’insertion professionnelle des jeunes affectés par les conflits (PIPJ), dans la région de Tillabéri, les jeunes filles et garçons affectés par les conflits dans les communes limitrophes avec le Mali.
*Le projet de formation et d’autonomisation des jeunes filles, dans la région de Maradi (PFAJF), qui vise les jeunes filles de 5 communes rurales à fort développement démographique.
* Le projet pilote sur les alternatives aux poursuites judiciaires et à la détention des mineurs détenus (PAPJ)

Swisscontact appuie les communes d’intervention pour la mise en œuvre de formations initiales professionnalisantes (FIP) dans les domaines agricoles (transformation agroalimentaire, production végétale et animale) et non agricoles (artisanat de service et d’art).
Focalisées sur la pratique, ces formations de courte durée permettent aux jeunes bénéficiaires d’acquérir des compétences techniques afin de pouvoir exercer une activité en lien avec l’économie locale. Les filières sont déterminées à la suite d’une analyse des besoins de formation en concertation avec les bénéficiaires et les acteurs locaux (communes, familles des bénéficiaires, exploitations familiales, acteurs économiques, etc.) et en prenant en compte la situation sécuritaire.

Le projet développe également des activités permettant aux jeunes d’acquérir des compétences de vie courante par le biais de l’éducation, du développement personnel et du développement de l’esprit entrepreneurial.

A la suite de ces formations le projet accompagne les jeunes bénéficiaires à s’insérer dans la vie active à travers des appuis à la création d’unités de production individuelles ou collectives, un renforcement des capacités de gestion des jeunes et des appuis financiers et/ou matériels ainsi que de l’intermédiation avec les institutions de microfinance et les potentiels bailleurs de fonds.

Financement : UNICEF ; Norad

Présentation : Swisscontact

Page publiée le 23 août 2021