Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2019 → Appui aux ménages vulnérables pour soutenir et protéger leurs moyens de subsistances dans le Sud de Madagascar

2019

Appui aux ménages vulnérables pour soutenir et protéger leurs moyens de subsistances dans le Sud de Madagascar

Madagascar

Titre : Appui aux ménages vulnérables pour soutenir et protéger leurs moyens de subsistances dans le Sud de Madagascar

Pays /Région : Madagascar
Localisation : Ambovombe, Amboasary, et Taolagnaro

Code projet : OSRO/MAG/901/BEL

Durée : 01/01/2019- — 30/06/2019

Objectif  : Renforcer la résilience des ménages menacés par l’insécurité alimentaire, suite au phénomène El Nino et en raison de l’irrégularité des précipitations.

Partenaires : Ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche (MAEP), Direction régionale de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche (DRAEP), Cluster sécurité alimentaire et moyens de subsistance, communes et Fokontany (collectivités décentralisées de base).

Bénéficiaires : 3 000 ménages bénéficiaires

Activités
* Distribution de 22 250 tonnes de semences de haricot, 11 925 tonnes de semences de maïs, 6 082 sachets de semences de cultures maraîchères et 3 000 kits de petits matériels agricoles (composés de 3 000 bèches et râteaux, 304 arrosoirs, 120 pulvérisateurs, 26 motopompes, 70 kits pour un système de goutte à goutte, 110 pompes à pédale).
* Formation de 145 paysans leaders, à travers l’approche de la formation des formateurs, sur la conduite et l’itinéraire technique de chaque spéculation, la fertilisation, la lutte biologique, les techniques de stockage et post-récolte, ainsi que sur l’encadrement de proximité et le suivi des ménages bénéficiaires.
* Formation des ménages bénéficiaires en itinéraires maraîchers à travers la mise en place d’un total de 205 parcelles de démonstration au niveau des zones d’intervention.
* Fourniture d’un total de 92 102 USD et de 1 200 poules (20 volailles par groupement de 20 ménages) aux ménages bénéficiaires, à travers des activités de cash+ (combinaison de transferts monétaires inconditionnels et d’intrants productifs).
* Formation de 159 représentants des ménages bénéficiaires des activités de cash+, sur la construction de poulaillers et la conduite de l’élevage de volailles, ainsi qu’en matière de santé animale, qui ont ensuite assuré le transfert des compétences acquises à 1 192 bénéficiaires, répartis au niveau des 65 groupements d’éleveurs.

Financement : Belgique

Contribution : USD 400 000

FAO en action

Page publiée le 25 août 2021