Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2019 → Appui à la gestion des risques liés à la dégradation environnementale à travers des mesures d’adaptation dans les zones à risque de conflits intercommunautaires (Mali)

2019

Appui à la gestion des risques liés à la dégradation environnementale à travers des mesures d’adaptation dans les zones à risque de conflits intercommunautaires (Mali)

Mali

Titre : Appui à la gestion des risques liés à la dégradation environnementale à travers des mesures d’adaptation dans les zones à risque de conflits intercommunautaires (Mali)

Pays : Mali

Dates : 22 Nov 2019 // 22 May 2021

Identification : 00118834

Présentation
Ce projet a pour objet l’appui aux femmes pour la gestion des risques liés à la dégradation environnementale à travers des mesures d’adaptation au changement climat dans les zones à risque de conflits intercommunautaires. Le Mali figure dans la liste des pays très vulnérables aux changements climatiques3. L’économie, l’agriculture et les ressources naturelles sont extrêmement sensibles aux aléas climatiques, aggravant la pauvreté pour la majorité de la population, avec un impact plus important chez les femmes. Le Mali est aujourd’hui en prise à des situations conflictuelles entre communautés qui persistent, notamment concernant la gestion des ressources naturelles se traduisant par leur dégradation continue et la détérioration progressive des conditions de vie et de sécurité des populations rurales et urbaines. Le changement climatique (sécheresse, précipitations irrégulières etc.) a perturbé les relations sociales entre les différentes communautés, les rendant plus vulnérables et a engendré de nouvelles formes de conflits. De plus, la forte croissance démographique dans la région de Mopti a complexifié les relations entre éleveurs et agriculteurs, notamment concernant les enjeux fonciers. La relation entre changement climatique et risque d’augmentation de pauvreté et de conflits est avéreé. Les litiges dégénèrent en violences et la gestion du conflit à un niveau centralisé est ainsi questionnée. La décentralisation permet de s’appuyer sur les autorités et les communautés locales pour promouvoir un développement local, équitable et inclusif, axé sur la valorisation et la gestion durable des ressources.

En proposant une solution de gestion locale c’est à dire par les collectivités locales, en consultation avec les organisations de la société civile de base et les groupes de femmes, ce projet entend proposer une solution à la problématique des conflits intercommunautaires dus à la dégradation des ressources naturelles dans un contexte de changement climatique, considéré comme un frein à la cohésion sociale et la consolidation de la paix au Mali. Le projet utilise les mécanismes de financement existants en faveur des collectivités locales pour soutenir la planification et les mesures/investissements d’adaptation au changement climatique par les collectivités locales en leur octroyant des subventions de résilience climatique basées sur la performance (SRCBP). Les activités du projet vont faciliter la conception et l’adoption de stratégies localement implantées et culturellement adéquates destinées en intégrant les questions de genre dans la gestion des conflits liés aux ressources naturelles. C’est par l’implication des acteurs locaux, notamment des OSC et les groupe de femmes, durant tous les processus de création des investissements, de mise en œuvre, de suivi et de gestion, que le risque et les conflits seront réduits.

Budget approuvé : 801,056 US$

MultiPartner Trust Fund Office (MPTF)

Page publiée le 26 août 2021