Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2007 → Mise en place d’une méthodologie pour la caractérisation des états de surface à partir d’images satellitaires multisources et multidates. Bassin versant de Koumbaka, Mali

HydroSciences, Montpellier (2007)

Mise en place d’une méthodologie pour la caractérisation des états de surface à partir d’images satellitaires multisources et multidates. Bassin versant de Koumbaka, Mali

Abraham, A.

Titre : Mise en place d’une méthodologie pour la caractérisation des états de surface à partir d’images satellitaires multisources et multidates. Bassin versant de Koumbaka, Mali

Auteur : Abraham, A.

Etablissement de soutenance : HydroSciences, Montpellier

Diplôme : Master 2 Professionnel Cartographie et Gestion des Espaces à Fortes Contraintes, 2007

Résumé
Des changements globaux sont observables à l’échelle planétaire depuis quelques dizaines d’années. Ils sont induis par l’augmentation de la température. Dans les zones sahéliennes, la hausse de température a pour impact une diminution de la pluviosité. Cette diminution se répercute à la fois sur le milieu lui-même par l’augmentation de la désertification et sur les systèmes humains par une extension spatiale des terres agricoles au détriment des espaces naturels. La dynamique hydrique du milieu sahélien diminue depuis les années soixante-dix, malgré l’augmentation des coefficients de ruissellement. Des études ont montré le lien entre l’augmentation du coefficient de ruissellement avec l’évolution de l’occupation du sol. L’extension des espaces de culture participe à cette augmentation puisque le coefficient de ruissellement d’un sol de culture et supérieur à celui d’un sol végétalisé naturel. Les ressources en eau dans le milieu sahélien sont fragiles. Elles sont affectées par ce phénomène et il devient alors important de le caractériser. La télédétection est un très bon outil pour caractériser les états de surface sur de grands espaces. L’étude menée dans ce travail de stage est axée sur la caractérisation des états de surface à partir d’images multisources et multidates d’un bassin versant du milieu sahélien (Koumbaka, Mali). L’objectif est de donner une méthode d’approche pour appréhender l’évolution de l’occupation du sol. Deux méthodes de classification automatique pixel à pixel et par analyse orientée objet) seront testées pour analyser le pouvoir discriminant des images. Une méthode de discrimination spatiale sera testée afin de réduire l’espace de recherche à la zone de transition entre les sols de culture et les sols naturels. L’objectif de cette étape est de permettre une étude plus spécifique à l’évolution de l’espace agricole sur l’espace naturel.

Mots clés : TELEDETECTION ; ETAT DE SURFACE ; METHODOLOGIE ; OCCUPATION DU SOL ; BASSIN VERSANT ; IMAGE SATELLITAIRE ; CARACTERISATION ; ANALYSE DISCRIMINANTE ; CLASSIFICATION ; SAHEL ; MALI ; KOUMBAKA

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 7 septembre 2010, mise à jour le 24 décembre 2017