Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets < 2000 → Définition d’une politique et élaboration d’une stratégie et d’un plan d’action en faveur de la femme rurale (Tunisie)

1995

Définition d’une politique et élaboration d’une stratégie et d’un plan d’action en faveur de la femme rurale (Tunisie)

Tunisie

Bureau régional de la FAO pour le Proche-Orient et l’Afrique du Nord

Titre : Définition d’une politique et élaboration d’une stratégie et d’un plan d’action en faveur de la femme rurale (Tunisie)

Pays /Région : Tunisie

Code projet : TCP/TUN/4555 « 

Durée : 1995 -1997

Présentation
L’objectif visé par le projet a été de définir une stratégie et un plan d’intégration des femmes rurales dans le cadre du plan national de développement (9ème plan 1996-2000). L’assistance répond à une requête du gouvernement suite à la Conférence de Beijing sur les femmes de septembre 1995.

Les réalisations du projet ont porté sur trois composantes : • Une analyse statistique et un état des lieux sur les femmes rurales, • Une étude sur la place et le rôle de la femme dans le secteur forestier, • La mise en place d’un plan d’action pour les femmes pratiquant la pêche à pied (collecte de la palourde). Ce plan d’action a été repris en 2008 et mis en œuvre dans le cadre du projet TCP/TUN/3301.

Parmi les projets interrégionaux et régionaux qui ont contribué à aider la Tunisie à mettre en place des systèmes de coordination pour une gestion durable des ressources naturelles et le renforcement des capacités humaines, il convient de citer : • Le projet GCP/INT/673/BEL « Femmes rurales et développement », qui a contribué à doter le Centre de Recherche, Etudes, Documentation et Information sur la Femme (CREDIF) d’une base de données sur les femmes rurales des cinq pays du Maghreb. • Le projet TCP/RAB/065 « Mise en place d’un mécanisme de concertation à l’échelle du système aquifère du Sahara septentrional » qui a proposé une approche technique pour mieux gérer les ressources en eau du sud, qui sont communes et partagées avec les pays voisins (Algérie et Libye). • Le projet UNTS/GLO/002/GLO « conservation et gestion durable des systèmes ingénieux du patrimoine agricoles mondial » qui a mené au cours de 2010 des activités de valorisation du savoir faire des agriculteurs de l’oasis de Gafsa, s’inscrivant dans une démarche de conservation du patrimoine ancestral valorisé.

Budget : 208 000 dollars EU

Source : Coopération FAO-Tunisie en matière de Développement Agricole en Tunisie

Bureau FAO Proche Orient et Afrique du Nord (pdf page 41 )

Page publiée le 3 septembre 2021