Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2017 → Renforcement d’expertise au sud du Sahara sur les oiseaux et leur utilisation rationnelle en faveur des communautés et de leur environnement (RESSOURCE) : Mise en œuvre au Sénégal

2017

Renforcement d’expertise au sud du Sahara sur les oiseaux et leur utilisation rationnelle en faveur des communautés et de leur environnement (RESSOURCE) : Mise en œuvre au Sénégal

Sénégal

Titre : Renforcement d’expertise au sud du Sahara sur les oiseaux et leur utilisation rationnelle en faveur des communautés et de leur environnement (RESSOURCE) : Mise en œuvre au Sénégal

Pays : Sénégal
Zones d’intervention : Au Sénégal, le projet intervient dans la Vallée du Fleuve Sénégal et en particulier dans la région de Saint-Louis

Code projet : TCP/INT/3505

Durée : janvier 2017- janvier 2021

Objectifs : • Améliorer la gestion des ressources naturelles des grandes zones humides sahéliennes dont les populations locales tirent de nombreux bénéfices, notamment en termes de sécurité alimentaire et de développement local ; • Garantir la durabilité des services écosystémiques rendus par les zones humides et l’amélioration des conditions de vie des communautés riveraines ; • Promouvoir les modes de gestion et d’exploitation rationnels des populations d’oiseaux d’eau migrateurs.

Activités
Rédaction d’un plan de gestion sur le site des Trois Marigots, en partenariat avec les acteurs et les collectivités du territoire afin de trouver le meilleur compromis possible entre les intérêts des populations locales et les besoins des oiseaux ; • Dénombrement de l’ensemble des zones humides en janvier 2018 et validation d’un protocole reproductible pour les années suivantes afin de contribuer à la connaissance des oiseaux d’eau dans le Delta du Fleuve Sénégal ; • Connaissance des prélèvements d’oiseaux d’eau par les chasseurs résidents, les chasseurs touristes, les populations locales et évaluation de l’impact économique comparé à l’impact économique du tourisme de vision.

Partenaires : • Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MEDD) :
- Direction des Parcs Nationaux ;
- Direction des Eaux et Forêts, Chasses et de la Conservation des Sols. • Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD) ; • Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) ; • Oiseaux Migratoires du Paléarctique Occidental (OMPO) ; • Birdlife international ; • Wetlands International.

Bénéficiaires : Les populations locales, les oiseaux d’eau et de manière générale les éléments de la biodiversité aquatique.

Financement : FAO, Fonds Français pour l‘Environnement Mondial (FFEM), Union européenne (UE) 5 176 287 USD

FAO au Sénégal

Page publiée le 28 septembre 2021