Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2015 → Intégration de la résilience climatique dans la production agro-pastorale pour la sécurité alimentaire dans les zones rurales vulnérables à travers l’approche des champs-écoles paysans

2015

Intégration de la résilience climatique dans la production agro-pastorale pour la sécurité alimentaire dans les zones rurales vulnérables à travers l’approche des champs-écoles paysans

Sénégal

Titre : Intégration de la résilience climatique dans la production agro-pastorale pour la sécurité alimentaire dans les zones rurales vulnérables à travers l’approche des champs-écoles paysans

Pays : Sénégal
Zones d’intervention : * 17 communes dans 7 régions administratives (Louga, Matam, Diourbel, Fatick, Kaffrine, Kaolack, Tambacounda) * 3 zones éco géographiques (le Ferlo ou zone Sylvo-pastorale, le Bassin arachidier et le Sénégal Oriental)

Code projet : GCP/SEN/065/LDF

Durée :  : Janvier 2015 - Décembre 2020

Objectifs :
Améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition des communautés à travers le développement de moyens d’existence résilients aux effets du changement climatique : • En facilitant l’utilisation de l’information agro-climatique et l’adoption de pratiques d’adaptation au changement climatique par les producteurs agro-sylvo-pastoraux ; • En améliorant la capacité du secteur agro-sylvo-pastoral à faire face au changement climatique, grâce à l’intégration de stratégies d’adaptation dans les politiques et programmes de développement.

Composantes du projet
* Composante 1 : Développement et affinage des stratégies et outils d’adaptation au changement climatique sur la base des connaissances améliorées ou nouvelles et pilotage des pratiques d’adaptation au changement climatique dans les systèmes agro-sylvo-pastoraux ;
* Composante 2 : Renforcement des capacités et diffusion des stratégies, des technologies, et des meilleures pratiques d’adaptation au changement climatique, au niveau des petits producteurs agro-sylvo-pastoraux à travers un réseau croissant de Champs-Écoles (CE) ;
* Composante 3 : Intégration des stratégies d’adaptation au changement climatique d’une façon coordonnée dans les politiques, programmes et projets, cadre de développement des secteurs de production agro-sylvo-pastoraux au niveau national et dans les zones vulnérables du projet ;
* Composante 4 : Coordination et suivi-évaluation.

Partenaires : • Ministère de l’Agriculture et de l’Équipement Rural (MAER) ; • Ministère de l’Élevage et des Productions Animales (MEPA) ; • Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MEDD) : Centre de Suivi Écologique (CSE) ; Agence Nationale de la Grande Muraille Verte (ANGMV) ; • Ministère du Tourisme et des Transports Aériens (MTTA) : Agence Nationale de l’Aviation Civile et de la Météorologie (ANACIM) ; • Organisations Non Gouvernementales : Agronomes et Vétérinaires sans Frontières (AVSF), Innovations Environnement Développement (IED/Afrique), Symbiose ; • Organisations d’agriculteurs et d’éleveurs.

Bénéficiaires : Le projet appuiera directement 25 000 producteurs (15 000 agriculteurs et 10 000 éleveurs) et veillera à l’inclusion des ménages les plus vulnérables, des femmes et des jeunes, ainsi que des collectivités locales dans les régions d’intervention, par la synergie et la mutualisation des ressources avec les projets partenaires.

Financement : 6 228 995 USD Le Fonds pour l’environnement mondial (FEM)

FAO au Sénégal

Page publiée le 28 septembre 2021