Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Les produits d’assainissement valorisés en biofertilisants pour l’agriculture par l’association Koassanga (Burkina Faso

2011

Les produits d’assainissement valorisés en biofertilisants pour l’agriculture par l’association Koassanga (Burkina Faso

Burkina Faso

Titre : Les produits d’assainissement valorisés en biofertilisants pour l’agriculture par l’association Koassanga (Burkina Faso)

Pays : Burkina Faso
Lieu de réalisation : 5 régions et 12 départements

Date de démarrage : 2011

Résumé
L’Initiative latrines sèches écologiques de l’association KOASSANGA est mise en œuvre depuis 2011 au Burkina Faso dans 80 villages répartis sur une dizaine de communes. Basée sur l’approche communautaire, le projet permet l’utilisation des produits d’assainissement (urine et fèces) par les agriculteurs pour fertiliser les parcelles agricoles et restaurer la fertilité des sols. Ces modèles de latrines offrent un intérêt sanitaire, environnemental, agricole et pédologique.

Objectifs
Le projet « assainissement écologique » vise à améliorer les conditions d’existences des populations rurales de Koassanga et du Burkina Faso en général. Spécifiquement, il s’agit de contribuer à améliorer la santé des populations par l’assainissement, à augmenter les rendements agricoles par l’utilisation de fertilisants Ecosan, mais aussi à restaurer les sols dégradés en combinant plusieurs techniques culturales et de restauration des sols.

Actions mises en œuvre
- Organisation du village sur la base communautaire ; - Formation des ménages à l’agriculture écologique (céréales, légumineuses, oléagineuses et produits maraîchers) et à la Gestion Intégrée de la Fertilité des Sols (GIFS). - Formation à l’embouche ovine, bovine et à la préparation d’aliments pour l’activité avicole ; - Mise en place de champs collectifs de démonstration (Champs-écoles) ; - Construction de latrines et installation de centres pour l’hygiénisation des urines ;

Porteur du projet : Association KOASSANGA

Partenaire(s)  :* L’agence de l’Eau Rhône Méditerranée et Corse (40.000 €/an en moyenne depuis 2011), la Région Bourgogne Franche Comté (3000 à 4000 €/an depuis 2012), et du Territoire de Belfort (2.000 à 3.000 €/an depuis 2015). * Le Museum Naturel de la ville de Bourges, a appuyé l’association pour l’aménagement d’une zone de sauvegarde de 1 500 chauves-souris dans le village de Koassanga * Les Directions Régionales (Agriculture, Eau et l’assainissement, Ressources animales) de la Région du Plateau Central, le Bureau National des Sols (BUNASOLS) et le Centre d’Analyse des Politiques Economiques et Sociales (CAPES) sont les principaux partenaires institutionnels au Burkina Faso.

Financement : Agence de l’eau Rhône méditerranée corse, Territoire de Belfort, ville de Belfort, Grand Belfort, Région Bourgogne Franche Comté, ville de Besançon, Grand Besançon, comité de pilotage de Canéjan

RESOLIS

Page publiée le 18 septembre 2021