Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2018 → Aide d’urgence pour la lutte contre l’invasion de la chenille legionnaire d’automne (Cap Vert)

2018

Aide d’urgence pour la lutte contre l’invasion de la chenille legionnaire d’automne (Cap Vert)

Cap Vert

Titre : Aide d’urgence pour la lutte contre l’invasion de la chenille legionnaire d’automne (Cap Vert)

Pays /Région : Cap Vert

Code projet : OSRO/CVI/803/AFB

Durée : 22/06/2018 — 31/12/2019

Objectif (s) : Fournir une réponse directe et immédiate à la situation d’urgence suite à une catastrophe naturelle provoquée par l’invasion d’un insecte nuisible sur la principale culture vivrière au Cabo Verde.

Activités
* Mise en place de 30 champs écoles paysans (CEP) regroupant environ 600 agriculteurs bénéficiaires des séances de sensibilisation et d’un appui technique pour le traitement des terres infestées. * Mise en place d’un dispositif de surveillance précis et pérenne : le Système de surveillance et d’alerte rapide sur la chenille légionnaire d’automne (FAMEWS). * Fourniture de biopesticides et de matériels et équipements de traitements et de protection individuelle aux services de protection des végétaux du MAA, au niveau central et régional, et formation de 140 cadres sur diverses techniques de lutte contre la chenille légionnaire d’automne (CLA), d’une équipe de 271 personnes constitué des cadres des services régionaux et des agriculteurs sur l’application des pesticides sur le terrain et de 67 cadres sur le dispositif FAMEWS. * Fourniture de matériels pour l’opérationnalisation du FAMEWS au profit de la DGASP (équipements informatiques, accessoires pour la collecte, la saisie et le traitement des données, ordinateurs, etc.) et formation des cadres des délégations régionales sur les directives et stratégies de surveillance et de contrôle phytosanitaire et la transmission et la collecte de données à l’aide de pièges avec phéromones. * Réhabilitation et équipement des infrastructures des laboratoires de l’Institut national de la recherche et du développement agricole (INIDA) sur les îles de Santo Antão et de Fogo, et formation de cinq cadres chercheurs sur les techniques de contrôle biologique de la CLA (introduction/multiplication d’ennemis naturels, usage et production locale de bio-pesticides). * Sessions d’information et de sensibilisation (production et diffusion de programmes et de spots radiophoniques et télévisés, notamment à travers le programme du MAA « Nos Terra, Agricultura e Ambiente » ; production de brochures et de guides de bonnes pratiques destinés aux producteurs et aux cadres de vulgarisation ; campagnes de sensibilisation ; etc.) et formation sur l’invasion de la CLA et l’utilisation des techniques de lutte biologique intégrée au profit des agriculteurs touchés et de toutes les parties prenantes (MAA, cadres et chercheurs).

Partenaires : Ministère de l’agriculture et de l’environnement (MAA) ; Direction générale de l’agriculture, la sylviculture et l’élevage (DGASP) ; délégations régionales du MAA au niveau des municipalités.

Bénéficiaires : 25 000 agriculteurs et le personnel du MAA.

Financement : African Development Bank
Contribution : USD 1 000 000

FAO en situations d’urgence

Page publiée le 4 septembre 2021