Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Projet de réduction de la prévalence des maladies liées à l’eau hygiène et assainissement autour des camps dans le Seno/Sahel au Burkina Faso.

2016

Projet de réduction de la prévalence des maladies liées à l’eau hygiène et assainissement autour des camps dans le Seno/Sahel au Burkina Faso.

Burkina Faso

Financial Tracking Service - FTS Archives (OCHA)

Titre : Projet de réduction de la prévalence des maladies liées à l’eau hygiène et assainissement autour des camps dans le Seno/Sahel au Burkina Faso.

Pays /Région : Burkina Faso

Code projet : BFA-16/WS/86372

Durée : Jan 2016 - Dec 2016

Objectifs  : Consolider nos interventions en matière d’amélioration de l’état de santé des populations vulnérables dans le domaine de l’eau, hygiène, assainissement et nutrition

Présentation
Activités liées au résultat 1 : L’accès durable à l’eau est amélioré dans les communautés et les écoles 1.1. Réhabilitation de 8 points d’eau dans les écoles et villages 1.2. Restauration et renforcement de capacités de 5 AUE (50% de femme) ; 1.3. Création et renforcement d’un système de maintenance des points d’eau dans les communes touchés par le projet avec dotation des kits d’entretien pour 5 AUE.

Activités liées au résultat 2 : L’accès durable à un système d’assainissement adéquat est amélioré dans les communautés et les écoles. 2.1. Construction de latrines Institutionnelles (latrines VIP et cabines separees filles /garcons)) dans 2 écoles (blocs de 3 cabines) avec dispositifs de lave mains ; 2.2. Appui à la construction des latrines familiales (800) dans des villages autour du camp de Goudebou par l’approche ATPC (Assainissement Total Piloté Par la Communauté). 2.3. Appui des écoles en kits d’assainissement

Activités liées au Résultat 3 : Les connaissances et les pratiques d’hygiène et d’alimentation dans les écoles et dans les communautés sont améliorées. 3.1. Les interventions communautaires de proximité sur les bonnes pratiques d’hygiène et nutritionnelles : Causeries éducatives en petits groupes, porte à porte. 3.2. Les interventions communautaires de masse : Spots radio, théâtres installation d’affiches de sensibilisation. Recueil des feedbacks auprès d’auditeurs potentiels (surtout les femmes) des messages, célébration des journées mondiales de lavage des mains, des toilettes, de l’allaitement maternel. 3.3. Les plaidoyers communautaires pour l’implication des leaders communautaires sur l’abandon DAL, la gestion des points d’eau, la promotion des bonnes pratiques d’alimentation de la femme enceinte, de l’enfant et de la mère 3.4.Ateliers de renforcement des capacités des acteurs locaux et communautaires sur les outils de communication et de changement de comportement en matière d’hygiène, assainissement et nutrition ; 3.6. Distribution des boîtes à images aux acteurs communautaires et écoles 3.7. Gestion de l’environnement des points d’eau par la plantation des arbres utilitaires ; 3.8. Appui des écoles en kits d’hygiène 3.9. Distribution de 800 kits d’hygiène pour les ménages 3.11. Confection et installation des panneaux de visibilité dans les villages couverts par le projet 3.12. Enquête PDM 3.13. Enquêtes CAP 3.14. Atelier de capitalisation

Appealing Agency : OXFAM
Partenaire Mise en oeuvre : AGED

Budget : $262,903

FTS Archives - Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA)

Page publiée le 26 septembre 2021