Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2020 → Renforcer la résilience et la cohésion sociale dans la région de Mopti (Mali)

2020

Renforcer la résilience et la cohésion sociale dans la région de Mopti (Mali)

Mali

Titre : Renforcer la résilience et la cohésion sociale dans la région de Mopti (Mali)

Pays /Région : Mali
Localisation : région de Mopti, Province de Bandiagara

Durée : Du 01.01.2020 au 31.12.2022

Identification projet  : P200008

Objectif
Renforcer la résilience des communautés locales en travaillant à l’interface (nexus) entre la coopération au développement, l’aide humanitaire et la promotion de la paix. Les populations sont mieux armées contre les chocs structurels récurrents dans la province de Bandiagara et peuvent s’adapter aux nouvelles conditions. Caritas et ses partenaires aident les personnes à augmenter la production agricole et améliorer l’accès au marché. Elle coordonne également les actions des différents acteurs humanitaires et promeut les mécanismes locaux de résolution des conflits. Présentation
Caritas Suisse aide les agriculteurs à faire face aux situations d’urgence et les prépare à les surmonter de la meilleure façon possible. D’une part, il s’agit de soutenir les comités existants et reconnus pour la prévention et la médiation des conflits sociaux et politiques. Ces comités cherchent des solutions pacifiques, veillent à la cohésion sociale et coordonnent l’aide d’urgence en cas de crise  ; ils font le lien entre la population, les institutions politiques et les organisations non gouvernementales.

D’autre part, pour améliorer la sécurité alimentaire et augmenter la production de céréales, on fournit aux petits agriculteurs un meilleur accès aux aides financières et aux semences de qualité et on les forme à des méthodes de production adaptées au changement climatique. Ces tâches sont de la responsabilité des coopératives agricoles existantes et des nouvelles créées par la fusion de petites exploitations. Les coopératives permettent également aux petits producteurs de mieux négocier avec les fournisseurs et les négociants, et les paysans ont ainsi un meilleur accès au marché et obtiennent de leurs produits des prix de vente plus élevés. En outre, on teste des méthodes de production communes en fonction de leur compatibilité écologique et adaptée à l’environnement. La mise en œuvre de techniques modernes de protection des sols et d’irrigation, notamment la production et l’utilisation d’engrais naturels et la promotion du maraîchage, permet d’utiliser les ressources localement disponibles de manière durable.

Un bon stockage des produits agricoles est essentiel pour leur transformation et leur vente à une date ultérieure, par exemple lorsque les prix augmentent. C’est pourquoi les agriculteurs sont soutenus dans la construction, l’installation et la gestion des entrepôts afin d’éviter les pertes de récolte dues à un mauvais stockage. Dans la phase actuelle du projet, on soutient également les coopératives pour leur permettre de mieux commercialiser leurs produits. La mise en réseau avec les principaux acteurs du marché, tels que les négociants et les exportateurs, et une production en coordination avec leurs exigences de qualité sont des points centraux de cette approche.

Groupes Cibles : 560 petits productrices et producteurs agricoles et 2 800 membres de 56 coopératives (3 360 bénéficiaires directs)

Partenariat local : Le présent projet est réalisé en coopération avec l’organisation partenaire locale Caritas Mopti. Ce partenaire a de nombreuses années d’expérience dans la mise en œuvre de projets humanitaires et de sécurité alimentaire, et il est profondément enraciné dans la région grâce à son solide réseau local  ; il bénéficie enfin d’une grande confiance de la population

Budget : 595 927 francs suisses

Caritas Suisse

Page publiée le 9 septembre 2021