Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2017 → Appui au développement de la gestion des terres en Éthiopie (REILA), deuxième phase

2017

Appui au développement de la gestion des terres en Éthiopie (REILA), deuxième phase

Ethiopie

Titre : Appui au développement de la gestion des terres en Éthiopie (REILA), deuxième phase

Région/Pays  : Ethiopie

Date/Durée : 2017-2021

Objectif : L’objectif à long terme est d’améliorer la situation économique de la population rurale grâce à une utilisation durable des terres. L’objectif à court terme est un système de gestion des terres amélioré et approprié achevé pour l’Éthiopie et une sécurité accrue pour les agriculteurs en ce qui concerne l’accès à leurs terres arables

Projet
Le projet est la deuxième phase du projet REILA (Responsible and Innovative Land Administration), qui soutient le développement de la gestion des terres et de l’enregistrement foncier connexe en Éthiopie. L’OCDE classe l’Éthiopie comme les pays les moins avancés des PMA. En Éthiopie, l’État est propriétaire de toutes les terres, mais les agriculteurs ont des droits d’utilisation traditionnels avancés sur les terres arables. L’enregistrement officiel permettra de sécuriser plus clairement les droits d’accès traditionnels. L’enregistrement des terres arables encourage également les investissements dans l’utilisation écologique des terres et les investissements qui augmentent la rentabilité des terres arables et donc de la production agricole. L’enregistrement réduit également les ambiguïtés et les conflits concernant les droits d’utilisation des terres. Le projet sera mis en œuvre en 2017-2021.. Les résultats concrets du projet sont divisés en trois domaines de résultats : 1. Amélioration de la gestion des terres au niveau régional et amélioration de la sécurité de l’utilisation des terres grâce à l’enregistrement 2. l’amélioration de la capacité de gestion des terres des fonctionnaires à différents niveaux de gouvernement et la capacité d’arpentage plus avancée du Centre éthiopien de cartographie, ainsi que le 3e rapport annuel sur la gestion des terres. augmentation du nombre d’experts en gestion des terres en Éthiopie. La mise en œuvre du projet est dirigée par le ministère éthiopien de l’Agriculture. La Finlande lancera également un appel d’offres pour soutenir le projet.

Financement total : Le soutien de la Finlande au projet s’élève à 7,1 millions d’euros, répartis sur cinq ans comme suit : 2017 : 1,2 million, 2018 : 1 million, 2019 : 1,5 million, 2020 : 1,9 million et 2021 : 1,5 million

Présentation (FINNIDA)

Page publiée le 20 octobre 2021