Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2017 → Projet : Migration et Développement en Mauritanie (MIDRIM)

2017

Projet : Migration et Développement en Mauritanie (MIDRIM)

Mauritanie

Groupe de recherches et de réalisations pour le développement rural

Titre : Projet : Migration et Développement en Mauritanie (MIDRIM)

Pays : Mauritanie
Localisation : Communes de Sélibaby, Kaedi, Ryad, Nouadhibou en Mauritanie. En Espagne, France et Belgique auprès de la diaspora.

Date : 18 mois (janvier 2017 – juillet 2018)

Contexte et objectifs
En 2010, le gouvernement mauritanien s’est engagé pour la conception et la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de Gestion de la Migration (SNGM) dont le programme (PASNGM) a été appuyé financièrement par l’Union Européenne à partir de 2012. En 2016, le projet MIDRIM, mis en œuvre par le Grdr et ses partenaires contribue à l’atteinte des objectifs du PASNGM : 1. Renforcement de l’approche « migration et développement » par une meilleure prise en compte de la diaspora par les autorités mauritaniennes. 2. Droits des travailleurs migrants en Mauritanie par un renforcement de capacités des consulats des pays d’origine et des associations en matière de droits et de protection. 3. Appui à la coordination et pour une meilleure connaissance de la migration.

Résultats _• De mieux connaitre les pratiques de la diaspora en matière de co-développement grâce à une étude mapping de la diaspora réalisée en France, en Espagne et en Belgique. • D’accompagner 4 communes pour mieux appréhender l’apport des migrants pour le développement de leur territoire grâce à la réalisation de 4 profils migratoires, des formations et des missions « double-espaces »à la rencontre de la diaspora. • Encourager un dialogue entre la diaspora et les autorités publiques locales, nationales et consulaires. • De renforcer les associations de migrants et les consulats des pays d’origine des migrants vivants en Mauritanie sur leurs droits et protections. • De renforcer les capacités de la Jeune Chambre de Commerce en Mauritanie et de faciliter les échanges avec les porteurs de projets mauritaniens vivant à l’étranger. • De réunir les principaux acteurs afin de partager les initiatives et l’apport des diasporas dans le développement de la Mauritanie.

Bénéficiaires : * Bénéficiaires directs • Les Communes de Sélibaby, Kaédi, Ryad et Nouadhibou • Les organisations de la diaspora mauritanienne en Europe (RAME) • La Jeune Chambre de Commerce de Mauritanie • Les organisations de la société civile, les principaux consulats des pays d’origine des migrants en Mauritanie • Les associations de migrants en Mauritanie • L’université de Nouakchott * Bénéficiaires indirects • Les populations des 4 collectivités territoriales • Les ressortissants mauritaniens en France, en Belgique et en Espagne • Les consulats mauritaniens à l’étranger

Montant global du projet  : 750 000 Euros dont 735 000 Euros financés par l’Union Européenne et 11 000 Euros par l’AFD et le CCFD-TS.

Présentation : GRDR

Page publiée le 19 septembre 2021