Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Niger → Engrais bio Takin-Noma (Niger)

2020

Engrais bio Takin-Noma (Niger)

Niger

Titre : Engrais bio Takin-Noma (Niger)

Région /Pays : Niger
Localisation : Niamey

Date : du 08/2020 au 12/2021

Objectifs : Les objectifs de l’initiative sont de plusieurs ordres : restaurer la fertilité des sols, contribuer à l’augmentation de la production agricole, réduire l’emploi des engrais chimiques et lutter contre la prolifération des plantes envahissantes.

Bénéficiaires : Les bénéficiaires sont les groupements et les associations paysannes, les fédérations paysannes, les petits et grands producteurs, les structures d’accompagnement du secteur agricole.

Projet
Green Business Niger s’est engagé à contribuer à l’amélioration de la fertilité des sols en vue d’accroître la productivité tout en veillant à la préservation de l’environnement, cela en produisant et en commercialisant un engrais biologique. Les efforts se sont portés sur trois points : la mise au point d’un produit de qualité ; une politique de prix attractive et la création d’un réseau de distribution.

L’engrais-bio Takin-Noma est un engrais cent pour cent naturel fabriqué à base de résidus végétaux, de plantes envahissantes et de fientes ; il possède des caractéristiques de fertilisation plus élevées que l’engrais chimique et le compost. Il présente plusieurs avantages. Il est biologique car produit à partir de matières premières biologiques. Il est écologique : il contribue à lutter efficacement contre la dégradation des sols, il permet d’éliminer des plantes envahissantes et de réduire la pollution. Enfin, il est moins coûteux que des engrais chimiques et il permet de préserver la santé des utilisateurs. L’engrais est composé de plusieurs matières premières : un compost amélioré à base de jacinthe d’eau, de fientes de volailles, d’excréments de petits et gros ruminants (50%), de biochar (30%) et d’agrégat broyé de résidus agricoles et plantes envahissantes (20%). Les trois composants sont mélangés et broyés afin d’obtenir une poudre. Celle-ci est transformée en granulés qui sont commercialisés.
La quantité d’engrais produite en moyenne chaque mois est de 30 à 40 tonnes

Résultats obtenus
L’initiative permet de lutter contre les plantes envahissantes nocives, la pollution chimique des sols et des eaux. Elle contribue aussi à la préservation de la vie aquatique, des aires de pâturages et agricoles. L’emploi de l’engrais biologique permet d’accroître la fertilité des sols ainsi que la rétention d’eau dans les sols. Des résultats de tests de fertilité ont été menés des associations, des fédérations et des groupements de producteurs dans 18 champs écoles. La production des 40 tonnes d’engrais bio « Takin-Noma » permet de préserver quatre hectares de terre sont préservées chaque mois, soit 48 hectares par an. Cela favorise la captation du carbone dans les sols. A ce jour la société a créé six emplois permanents et des dizaines d’emplois temporaires pour la collecte des matières premières et la commercialisation de l’engrais. A noter enfin, la sensibilisation et la prise de conscience des producteurs sur les impacts négatifs des engrais chimiques sur les sols, l’environnement et la santé humaine.

Porteur projet : GREEN BUSINESS CONSULTING
Partenaires : - ANFO (Association Nationale Filière Oignon) - FUCOPRI (Fédération et Union de Collectif des Producteurs de Riz) - Maison de l’Entreprise

Présentation : Initiatives climat

Page publiée le 23 septembre 2021