Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2014 → Relever les populations affectées par la crise à travers la reconstruction/réhabilitation des infrastructures hydroagricoles et sociales de base avec l’approche Cash for Work (Mauritanie)

2014

Relever les populations affectées par la crise à travers la reconstruction/réhabilitation des infrastructures hydroagricoles et sociales de base avec l’approche Cash for Work (Mauritanie)

Mauritanie

Financial Tracking Service - FTS Archives (OCHA)

Titre : Relever les populations affectées par la crise à travers la reconstruction/réhabilitation des infrastructures hydroagricoles et sociales de base avec l’approche Cash for Work (Mauritanie)

Pays /Région : Mauritanie

Code projet : MRT-14/ER/65455/R

Durée : Jun 2014 - Dec 2014

Objectif (s)  : L’objectif vise à soutenir les efforts initiaux menés par le pays pour assurer durablement son relèvement des effets de la situation d’urgence dans laquelle il est plongé depuis 2012 au moyen d’interventions axées sur la reconstruction de ses institutions (écoles, postes de santé, routes, etc.), des infrastructures hydroagricoles et les points d’eau avec l’approches Cash for Work pour créer des opportunités d’emploi.

Présentation
Le rapport de 2012 sur les progrès dans la mise en œuvre du CSLP décrit une situation mitigée. La Mauritanie a surmonté plusieurs chocs exogènes et a retrouvé la stabilité macroéconomique au cours de ces trois dernières années, avec notamment un taux de croissance économique moyen de 5,3%. Malgré ces efforts, la plupart des objectifs du Millénaire pour le développement fixés pour 2015, notamment ceux concernant la santé et l’environnement durable semblent difficile à atteindre. En particulier, l’incidence de la pauvreté atteint 62% en milieu rural et le taux nationaux de chômage et de sous-emploi sont respectivement de 31% et de 14% en 2008. Vers la fin de l’année 2011, la Mauritanie a connu une grave sécheresse qui a porté le nombre de personnes menacées par l’insécurité alimentaire de 450000 à 900000 (environ 20% de la population) et touché plus de 60% des terres arables et 30% du bétail. Par ailleurs – autre facteur aggravant de la situation humanitaire d’urgence que connait la Mauritanie - les inondations survenues depuis la mi-aout 2013 ont affecté environ 140 000 personnes selon la Commissariat pour la Sécurité Alimentaire (CSA) dont 2.000 personnes sans abris dans les Wilayas du Tagant, du Brakna, de l’Assaba et à Nouakchott. Ces inondations ont provoqué des perturbations en termes d’accès aux services sociaux de base dans certaines zones. 66 écoles et 2 centres de santé ont été endommagés ou détruits affectant 21758 élèves et une population d’environ 40 000 personnes qui ont difficilement accès aux services de santé Ce sont les zones rurales, où la population vit traditionnellement de l’agriculture de subsistance et de l’élevage, qui ont été le plus touchées ; la prévalence de l’insécurité alimentaire chez les ménages y est passée de 9% en 2010 à 25% en 2011. En outre, l’afflux des réfugiés maliens, qui a atteint un pic de 75 000 personnes début 2013, a pesé sur les conditions de vie, déjà précaires, des ménages dans les régions d’accueil. Il est donc important pour la communauté humanitaire et de développement d’envisager des actions de redressement qui puissent être menées immédiatement au cours de la provision de l’aide humanitaire et dans les programmes de développement de reconstruction et de réhabilitation, des techniques qui sont à forte intensité de main d’œuvre (Cash for Work) et qui sont aussi d’un bon rapport coût/efficacité permet de donner des emplois et des revenus aux collectivités rurales pauvres affectées par la situation d ‘urgence– pour compenser la perte de moyens de subsistance qu’ils ont subie. Et ceci est d’une importance particulière pour les femmes et les jeunes sans emploi ou sous-employé ….

Appealing Agency : United Nations Development Programme (UNDP)
Mise en oeuvre : ONG Nationales et Internationales et Gouvernement

Budget : $1,500,000

FTS Archives - Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA)

Page publiée le 16 septembre 2021