Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2014 → Contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire et à la prévention de la malnutrition en renforçant les moyens d’existence des populations vulnérables des départements de Tamchekett et de Tintane (Mauritanie)

2014

Contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire et à la prévention de la malnutrition en renforçant les moyens d’existence des populations vulnérables des départements de Tamchekett et de Tintane (Mauritanie)

Mauritanie

Financial Tracking Service - FTS Archives (OCHA)

Titre : Contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire et à la prévention de la malnutrition en renforçant les moyens d’existence des populations vulnérables des départements de Tamchekett et de Tintane (Mauritanie)

Pays /Région : Mauritanie

Code projet : MRT-14/ER/65916/R

Durée : Jan 2014 - Dec 2014

Objectif (s)  : Contribuer à renforcer les capacités de résilience des populations vulnérables en améliorant les moyens d’existence et en réduisant la prévalence des maladies hydriques pour les populations vulnérables

Présentation
Comme l’ensemble des pays sahéliens, la Mauritanie a été touchée par une succession de crises dont la dernière en date est la sécheresse de 2011. Les baisses de production et l’augmentation des prix des aliments de base faisant suite à cette dernière crise, se sont traduites par une insécurité alimentaire et des taux de malnutrition élevés. Les populations rurales, directement dépendantes des productions de l’élevage et de l’agriculture pour se nourrir, ont été les premières à souffrir de la chute de la production agricole. Pour faire face à cette situation, les ménages ruraux les plus vulnérables mettent en place des stratégies d’adaptation (fort endettement, travail saisonnier) pouvant fortement éroder leurs capacités de résilience. A cette situation s’ajoute une répartition fortement inégale en termes d’accès aux infrastructures d’eau et d’assainissement. En 2011, 50% de la population avait accès à des sources d’eau améliorées, seulement 27% avait accès à des installations sanitaires améliorées et 51% de la population, dont 76% en zone rurale, pratiquait la défécation à l’air libre. Ces conditions ont pour conséquence principale une forte prévalence des maladies hydriques. Les taux déjà élevés d’insécurité alimentaire et de pauvreté de la région seront aggravés par les fortes prévalences de malnutrition prévues en 2014 dans les deux moughataa ciblées, à savoir 15,4 % de Malnutrition Aigüe Globale (MAG) et 2% de Malnutrition Aigüe Sévère (MAS, périmètre brachial). Situé dans une zone majoritairement agropastorale, le plateau de l’Affole est principalement peuplé de populations harratines noires vivant de la production agricole de décrue et d’un peu de culture pluviale. N’ayant quasiment pas accès aux ressources liées à l’élevage, ces populations constituent un groupe particulièrement vulnérable à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle. SI intervient depuis 2012 dans le département de Tamchekett dans le cadre de projets visant à améliorer la sécurité alimentaire des populations les plus vulnérables et à renforcer leurs capacités de résilience. Selon un diagnostic mené en novembre 2013 dans la zone, ainsi qu’une étude HEA, il ressort que les problématiques récurrentes d’insécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi que l’érosion des capacités de résilience des populations proviennent principalement de l’absence/la faiblesse de revenus ; une diversité alimentaire faible qui exacerbe l’insécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages ; un faible niveau de connaissances sur le régime alimentaire des femmes enceintes et des enfants de moins de 1 an ; une faible couverture en eau potable, en hygiène et en assainissement.

Appealing Agency : Solidarités International (Solidarités)

Budget : $4,162,006

FTS Archives - Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA)

Page publiée le 16 septembre 2021