Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2018 → Evaluation et gestion des déchets solides et liquides, Apport des SIG et la Télédétection Cas de : Ain Témouchent, Tlemcen, Oran et Sidi Bel Abbes

Université Oran 2 - Mohamed Ben Ahmed (2018)

Evaluation et gestion des déchets solides et liquides, Apport des SIG et la Télédétection Cas de : Ain Témouchent, Tlemcen, Oran et Sidi Bel Abbes

BENTEKHIC, Nadjla

Titre : Evaluation et gestion des déchets solides et liquides, Apport des SIG et la Télédétection Cas de : Ain Témouchent, Tlemcen, Oran et Sidi Bel Abbes

Auteur : BENTEKHIC, Nadjla

Université de soutenance : Université Oran 2 - Mohamed Ben Ahmed

Grade : Doctorat Géographie et Aménagement du Territoire 2018

Résumé
La gestion de l’environnement dans un esprit du développement durable est un besoin vital de notre société. Sa mise en oeuvre exige une approche pluridisciplinaire et interdisciplinaire, ainsi que d’une base de données exhaustive. Dans ce cadre, il est indispensable d’acquérir des informations détaillées, fiables sur l’état de l’environnement et du territoire. C’est dans cet objectif, que nous comptons à réaliser cette étude, qui servira à élaborer une approche optimale de gestion de l’environnement, afin d’avoir une idée sur le milieu physique des sites pollués par les déchets solides et liquides d’une part, et l’impact direct du risque de la pollution sur l’environnement d’autre part. Elle permet la spatialisation des différents facteurs techniques, environnementaux, sociaux et économiques tout en mettant en oeuvre des outils modernes d’analyse. Le coeur de cette thèse est l’élaboration des données numériques spatiales et temporelles, contenant l’ensemble des informations ayant un rapport avec la gestion environnementale et l’aménagement du territoire dans la région Nord‐ouest d’Algérie, en wilayas de : Oran, Sidi Bel Abbes, Ain Témouchent et Tlemcen. La gestion, l’évaluation des déchets solides et liquides constituent un aspect prioritaire sur la zone suscitée. Pour ce faire, nous avons mis en place une méthodologie, qui s’articule autour de différents types de données : géoscientifiques (géologiques, hydrogéologiques, climatiques, hydrauliques), topographiques, statistiques et de télédétection. La combinaison des systèmes d’information géographique et la télédétection représentent un apport original et incontestable dans le traitement de ces données. Ce système d’information met à la disposition de nos gestionnaires des outils d’analyse et d’aide à la décision pour la gestion et l’aménagement de l’environnement. De façon opérationnelle, nous avons réalisé une évaluation et analyse des décharges et centres d’enfouissement techniques et des milieux récepteurs des eaux usées, suivi de l’analyse de leur influence spatiale. Ensuite, nous avons confronté cette situation à la perception des risques environnementaux, ce qui a permis d’opérer certaines propositions et recommandations. La méthodologie développée et les résultats auxquels l’étude a abouti, ont conduit à la formulation de recommandations, en vue d’une meilleure gestion des déchets solides et liquides. Les dynamiques lancées par l’étude contribuent déjà à la mise en réseau des différents intervenants dans la gestion de l’environnement autour de la géo‐information. En conséquence, un effort particulier est fourni en termes d’interprétation graphique des plans d’information et des résultats, et ce, afin de réaliser des documents de base permettant d’identifier l’impact de la pollution d’origine urbaine et industrielle ainsi que de proposer des actions et des plans d’aménagement.

Mots clés : Gestion, Déchet solides, Eaux usées, SIG, Télédétection, Aménagement

Présentation

Version intégrale (38,6 Mb)

Page publiée le 15 octobre 2021