Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2019 → Aménagement de l’espace oasien à foggara face aux changements des conditions hydrogéologiques et socio-économiques. - Cas des oasis de Touat, Gourara et Tidikelt (Sahara algérien)

Université Oran 2 - Mohamed Ben Ahmed (2019)

Aménagement de l’espace oasien à foggara face aux changements des conditions hydrogéologiques et socio-économiques. - Cas des oasis de Touat, Gourara et Tidikelt (Sahara algérien)

IDDA, Salem

Titre : Aménagement de l’espace oasien à foggara face aux changements des conditions hydrogéologiques et socio-économiques. - Cas des oasis de Touat, Gourara et Tidikelt (Sahara algérien) -

Auteur : IDDA, Salem

Université de soutenance : Université Oran 2 - Mohamed Ben Ahmed

Grade : Doctorat en Sciences En Géographie et Aménagement du territoire 2019

Résumé partiel
Depuis environ cinq décennies, le Sahara algérien fait l’objet de multitudes interventions qui visent l’amélioration des conditions de vie de la population locale, l’intégration des territoires de sud dans le territoire national et le développement d’une agriculture saharienne qui peut contribuer à atteindre la sécurité alimentaire de l’Algérie. Dans les zones de Touat, Gourara et Tidikelt, de nouveaux périmètres de mise en valeur agricole ont été mis en place à côté des anciennes oasis. Ces dernières se distinguent par le système d’irrigation communautaire des foggaras mis en difficulté après l’introduction des forages exploitant l’eau souterraine pour l’irrigation de manière intensive. Cette nouvelle situation a été accompagnée d’un discours sur le déclin des foggaras et, par conséquent, de l’agriculture oasienne « traditionnelle » considérées incapables de faire face aux transformations sociales, économiques et environnementales récentes. Ce travail s’inscrit en faux contre cette thèse du déclin des foggaras et souhaite explorer non seulement les ruptures mais aussi les continuités du système oasien à foggara. L’objectif de cette thèse est d’analyser les fondements de la résistance du système oasien à foggara à la lumière des transformations sociales, économiques et environnementales récentes. Cette recherche vise en particulier à démontrer les conditions qui ont permis la durabilité de l’agriculture dans ces régions, et contribuer au renouveau de l’agriculture saharienne, traditionnelle et moderne, dans le contexte d’Adrar. À travers une entrée par le système à foggara et une analyse à la lumière de l’approche des communs, nous montrons dans cette thèse que c’est grâce aux institutions de gestion fortes façonnées par les oasiens que ce système d’irrigation communautaire est encore maintenu aujourd’hui dans un contexte hostile. Nous proposons également de porter un nouveau regard sur la foggara qui ne doit pas être réduite à son seul dispositif hydraulique permettant l’écoulement gravitaire de l’eau. Nous argumentons que la notion de la foggara intègre bien des institutions de gestions et des valeurs de solidarité et d’action collective qui sont des éléments essentiels pour le maintien de l’agriculture oasienne dans des conditions arides extrêmes. Par l’étude des foggaras de l’oasis de Lahmeur dans le Touat, alimentées par un forage, nous analysons les nouvelles stratégies développées par les oasiens face aux transformations dans la zone. Nous démontrons à travers cet exemple la capacité des oasiens à faire des ajustements par l’hybridation du dispositif hydraulique, de la structure et des règles de gestion afin de perpétuer le fonctionnement du système irrigué. Cette thèse permet, d’une part, de souligner certaines ruptures observées dans le fonctionnement du système des foggaras, et, d’autre part, de démontrer les continuités et les ajustements opérés par les acteurs dans un contexte saharien en forte mutation. En ce qui concerne les nouveaux périmètres de mise en valeur agricole, nous argumentons que l’agriculture saharienne a été sauvé grâce à l’intégration des savoir-faire paysans dans les nouveaux périmètres

Présentation

Version intégrale (7,6 Mb)

Page publiée le 7 octobre 2021