Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2020 → Contribution à la gestion des ressources en eau du bassin versant de l’oued Isser à l’aide d’un système informatisé

Université des Sciences et de la Technologie d’Oran. Mohamed Boudiaf (2020)

Contribution à la gestion des ressources en eau du bassin versant de l’oued Isser à l’aide d’un système informatisé

DJAFER KHODJA Hakim

Titre : Contribution à la gestion des ressources en eau du bassin versant de l’oued Isser à l’aide d’un système informatisé

Auteur : DJAFER KHODJA Hakim

Université de soutenance : Université des Sciences et de la Technologie d’Oran. Mohamed Boudiaf

Grade : Doctorat 2020

Résumé
Les ressources en eau en Algérie ne cessent de se raréfier surtout ces dernières années. Les causes de cette raréfaction sont diverses et multiples, parmi lesquelles, on trouve l’action de l’homme qui surexploite ces ressources sans aucune gestion rationnelle, alors que le climat joue un rôle très dominant par la sècheresse qui persiste de plus en plus. Devant cette situation qui prévaut, il est utile de promouvoir ces ressources en matière de quantité et de qualité afin de garantir les besoins actuels et futures en eau potable ainsi qu’en irrigation. C’est dans ce cadre que s’inscrit le travail de notre thèse de doctorat et qui s’articule sur une étude de gestion des ressources mobilisées ainsi que celles qui peuvent être mobilisées dans le bassin-versant de l’oued Isser au centre de l’Algérie. On propose, dans ce travail, de mettre en évidence l’intérêt tout particulier d’un Système d’information géographique (SIG) et Water Evaluation And Planning System (WEAP) en tant qu’outil informatisé dédié à la gestion des ressources en eau. Le Modèle WEAP a été appliqué pour simuler le bilan hydrique actuel et évaluer les stratégies de gestion des ressources en eau dans la région selon différents scénarios jusqu’au 2040. Le Modèle a été calé pour l’année 2010 et validé pour l’année 2011. Les scénarios construits dans cette approche reflètent l’effet des tendances futures de la demande en eau en tenant compte les différentes politiques d’exploitation et les facteurs qui peuvent influencer sur la demande d’une part et, d’autre part, l’évaluation de l’impact de la disponibilité des ressources en eau. Les simulations effectuées avec Le Modèle WEAP ont toutes montré que la demande domestique qui peut être satisfaite sous les scénarios de la gestion de la demande (DM) et le développement du niveau de vie (DSL), sont les procédures nécessaires à la bonne gestion des ressources disponibles. Toutefois, la demande agricole ne peut être satisfaite sous les scénarios de développement des GPI, que si les besoins en eau pour les zones déficitaires étaient satisfaits à partir d’un futur projet de réalisation de barrages. Les résultats ont confirmé que le modèle WEAP offre une base solide pour aider les planificateurs à élaborer des recommandations pour la gestion future des ressources en eau dans la région. Sur la base de cette étude, un bilan hydrique sera établi, pour permettre par la suite de tracer une politique de gestion rationnelle de nos ressources précieuses. Enfin, tous les scénarios possibles seront considérés afin d’opter pour une gestion intégrée de toutes les ressources, conventionnelles ou non conventionnelles soient elles.

Mots clés : Gestion, Ressources en eau, Modèle WEAP, Isser, Bassin versant.

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 11 octobre 2021