Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2019 → Valorisation énergétique des déchets ménagers, crottins de dromadaire et eaux usées urbaines via la production du biogaz et du biofertiliseur naturel : conception et construction d’un biodigesteur pilote de 15m3 à Tamanrasset (Sud d’Algérie)

Université des Sciences et de la Technologie d’Oran. Mohamed Boudiaf (2019)

Valorisation énergétique des déchets ménagers, crottins de dromadaire et eaux usées urbaines via la production du biogaz et du biofertiliseur naturel : conception et construction d’un biodigesteur pilote de 15m3 à Tamanrasset (Sud d’Algérie)

BENAISSA Kheira

Titre : Valorisation énergétique des déchets ménagers, crottins de dromadaire et eaux usées urbaines via la production du biogaz et du biofertiliseur naturel : conception et construction d’un biodigesteur pilote de 15m3 à Tamanrasset (Sud d’Algérie)

Auteur : BENAISSA Kheira,

Université de soutenance : Université des Sciences et de la Technologie d’Oran. Mohamed Boudiaf

Grade : Doctorat 2019

Résumé
Dans les zones rurales de la ville de Tamanrasset (Sud d’Algérie), les déchets et résidus organiques générés principalement par les activités ménagères, agricoles et élevage d’animaux, sont traditionnellement valorisés in situ dans l’alimentation animale comme provende et dans la fertilisation des sols comme amendement organique. Parallèlement, au niveau des zones urbaines, périurbaines les déchets organiques sont majoritairement éliminés sans aucune forme de ségrégation dans des décharges non contrôlées. Ce travail de recherche a voulu mettre l’accent sur l’opportunité de valoriser ces déchets par la méthanisation approchée comme une voie alternative de traitement biologique des déchets organiques fermentescibles. Le travail d’évaluation des gisements de déchets organiques a mis en évidence que la mauvaise gestion de ces gisements entraine une perte annuelle de « déchets-ressource ». Afin de pouvoir quantifier le taux de déchets organiques produits à Tamanrasset, une enquête sur terrain a été réalisée pendant le deuxième semestre de l’année 2016. L’approche expérimentale à l’échelle de laboratoire a permis d’évaluer l’effet de la digestion et la co-digestion anaérobie des différents types de déchets, à savoir les pelures des fruits et légumes, les eaux usées urbaines et les crottins de dromadaire et leurs potentiels biométhanogènes (KWDDSSW (64,51%CH4), DDSSW (51,37%CH4) et DDKW (34,77%CH4)), et la qualité supérieure du biofertiliseur naturel produit. Une application à l’échelle pilote sur le terrain a également été réalisée. Un biodigesteur de 15m3 a été construit suivant le modèle des biodigesteurs type batch à dôme fixe (modèle chinois). Malgré les conditions opératoires particulières de la digestion anaérobie liées à la région du sud, les essais réalisés ont démontré la faisabilité de la filière de la biométhanisation en Algérie et son futur prometteu

Mots clés : Biogaz, méthane, co-digestion anaérobie, biodigesteur, biofertiliseur, valorisation énergétique, bioénergie, déchets organiques.

Présentation

Page publiée le 9 octobre 2021