Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2019 → Utilisation de marqueurs génétiques pour l’étude de la diversité génétique du mais du sud Algérien - Région du touat et du tidikelt

Ecole Nationale Supérieure Agronomique (ENSA) El Harrach (2019)

Utilisation de marqueurs génétiques pour l’étude de la diversité génétique du mais du sud Algérien - Région du touat et du tidikelt

BELALIA, Nawel

Titre : Utilisation de marqueurs génétiques pour l’étude de la diversité génétique du mais du sud Algérien - Région du touat et du tidikelt

Auteur :

Etablissement de soutenance : Ecole Nationale Supérieure Agronomique (ENSA) El Harrach

Grade : Doctorat en Sciences Agronomiques 2019

Résumé
En vue de contribuer à évaluer le germplasme du maïs autochtone algérien, nous avons procédé à caractériser un ensemble d’accessions originaires des Oasis d’Adrar en utilisant deux approches complémentaires. Une caractérisation phénotypique, basée sur 23 descripteurs agromorphologiques, et un génotypage moléculaire par les marqueurs SSR. L’analyse de la variance a montré un effet accession très hautement significatif pour huit caractères quantitatifs qui ont expliqué la majorité de la variabilité observée. La comparaison des moyennes par le test LSD nous a permis de repartir les 60 accessions en groupes homogènes. A l’aide de l’analyse en composante principale (ACP), nous avons pu identifier les descripteurs qui discriminent le plus nos accessions de maïs et qui sont : la période de floraison, la hauteur du plant, les données relatives à l’épi et le rendement en grain. La classification ascendante hiérarchique (CAH) et l’analyse des correspondances multiples (ACM) appliquée, respectivement, pour les données quantitatives et qualitatives ont permis de repartir les accessions sahariennes selon leur performance pour les traits évalués et indépendamment de leur origine géographique. Ainsi, cette caractérisation nous a permis d’identifier les accessions ayant des traits agronomiques d’intérêt dont les plus recherchés dans les programmes d’amélioration du maïs sont le rendement et les critères d’adaptation au climat tel que la date de floraison.

Mots clés : Zea mays L, Oasis algériennes, descripteur agro-morphologiques, génotypage SSR

Présentation (ENSA)

Version intégrale (3,7 Mb)

Page publiée le 30 octobre 2021