Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2021 → Caractérisation agronomique et moléculaire de populations algériennes de dactyle (Dactylis glomerata L.) et de fétuque élevée (Festuca arundinacea Schreb.)

Ecole Nationale Supérieure Agronomique (ENSA) El Harrach (2021)

Caractérisation agronomique et moléculaire de populations algériennes de dactyle (Dactylis glomerata L.) et de fétuque élevée (Festuca arundinacea Schreb.)

BENFRIHA, Hadjer

Titre : Caractérisation agronomique et moléculaire de populations algériennes de dactyle (Dactylis glomerata L.) et de fétuque élevée (Festuca arundinacea Schreb.)

Auteur : BENFRIHA, Hadjer

Etablissement de soutenance : Ecole Nationale Supérieure Agronomique (ENSA) El Harrach

Grade : Doctorat 3ème cycle en Sciences Agronomiques 2021

Résumé
L’Algérie est un pays riche en ressources phytogénétiques fourragères et pastorales, qui sont peu caractérisées à l’heure actuelle telles que les graminées pérennes, qui présentent une diversité naturelle très particulière parmi les espèces végétales. La présente étude porte sur la caractérisation morpho-physiologique de populations algériennes de dactyle (Dactylis glomerata L.) et de fétuque élevée (Festuca arundinacea Schreb.) au cours de deux compagnes agricoles (2016-2017 et 2017-2018). À travers les résultats obtenus et discutés il est à noter qu’il existe une variabilité importante entre les génotypes pour l’ensemble des paramètres testés. Cette étude nous a permis de faire ressortir les génotypes performants caractérisés par un haut rendement, une bonne croissance en hauteur, une précocité à l’épiaison ainsi qu’une bonne persistance et efficience d’utilisation de l’eau, il s’agit essentiellement des populations de dactyle qui se sont montrées plus performantes que les fétuques. Certains génotypes par contre se sont montré incapables de persister après la période de dormance estivale, il s’agit particulièrement de quelques populations de fétuque élevée et des cultivars Ludac et Lutine. L’étude pour la tolérance à la sécheresse a montré que le stress hydrique réduit considérablement la surface foliaire, la teneur relative en eau, la biomasse aérienne et racinaire, mais il permet une forte accumulation des sucres solubles et de proline chez l’ensemble des génotypes étudiés notamment chez les populations de dactyle, qui se sont montré plus performantes et tolérantes par rapport aux cultivars. L’analyse moléculaire quant à elle a montré que le séquençage de la librairie « GBS » a produit 787 SNPs de haute qualité pour le dactyle et 743 pour la fétuque élevée. L’analyse pour la diversité génétique a révélé que 88% et 86% de la diversité génétique globale chez le dactyle et la fétuque élevée respectivement est au sein des individus plutôt qu’entre les populations. La classification des génotypes sur la base des distances génétiques ainsi que l’analyse en composantes principale ont montré une distinction génétique des populations algériennes par rapport aux cultivars. Le matériel végétal d’origine algérienne étudié représente une ressource génétique qui mérite d’être valoriser dans les futurs programmes d’amélioration.

Mots clés : graminées pérennes, matière sèche, persistance, EUE, diversité génétique, SNP

Présentation (ENSA)

Page publiée le 15 octobre 2021