Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2020 → Contribution à l’évaluation de l’incidence d’Ascochyta rabieisur les caractères phénologiques et les composantes de rendement des principaux génotypesde Cicer arietinum L.cultivés en Algérie.

Ecole Nationale Supérieure Agronomique (ENSA) El Harrach (2020)

Contribution à l’évaluation de l’incidence d’Ascochyta rabieisur les caractères phénologiques et les composantes de rendement des principaux génotypesde Cicer arietinum L.cultivés en Algérie.

DAHMANE, Kifaya ; LAKHDARI, Yasmine

Titre : Contribution à l’évaluation de l’incidence d’Ascochyta rabieisur les caractères phénologiques et les composantes de rendement des principaux génotypesde Cicer arietinum L.cultivés en Algérie.

Auteur : DAHMANE, Kifaya ; LAKHDARI, Yasmine

Etablissement de soutenance : Ecole Nationale Supérieure Agronomique (ENSA) El Harrach

Grade : Master 2020

Résumé
Le pois chiche (Cicer arietinum L.) est considéré comme une plante stratégique qu’il faudra développer notamment en Algérie. Cependant, plusieurs facteurs peuvent poser des problèmes à son extension à l’instar des maladies fongiques qui affectent cette culture parmi lesquels, l’anthracnose du pois chiche causée par A rabiei (Pass.) Labr., est celle qui entraîne des dégâts très importants et des pertes de rendements considérables. La sélection et le semis de cultivars hautement résistants sont les moyens les plus économiques et l’une des pratiques les plus importantes dans le contrôle de l’anthracnose. Notre étude porte sur l’évaluation du comportementde cinq variétés locales et introduites de pois chiche (Flip 90, Oued Massine, Tikjda (Flip 07-96 C), Makerra (Flip 01-29 C) et Béni Chograne (Flip 84-92 C)), on utilisant la méthode de l’inoculation artificielle à savoir la résistance à l’anthracnose, pour caractériser morphologiquement les variétés sensibles et résistantes à l’anthracnose, ainsi qu’un certain nombre de paramètres agronomiques estimés à l’égard de la maladie. La variété locale Massine, Béni Chograne (Flip 84-92 C), Flip 90 et Makerra (Flip 01-29 C) sont des variétés tolérantes ; alors que Tikjda (Flip 07-96 C) montre une résistance à l’égard d’anthracnose du pois chiche.

Mots clés : Pois chiche ; Algérie ; Anthracnose ; A rabiei ; Variétés locales ; Variétés introduites ;Résistantes ; Tolérantes ;Sensibles.

Présentation (ENSA)

Page publiée le 1er janvier 2022