Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2021 → Programme d’appui aux filières agropastorales - Phase II (Mali)

2021

Programme d’appui aux filières agropastorales - Phase II (Mali)

Mali

Titre : Programme d’appui aux filières agropastorales - Phase II (Mali)

Pays : Mali

Code projet : MLI/026

Période d’exécution : Janvier 2021 - Décembre 2024

Contexte
D’un budget de 16 MEUR, le Programme d’appui aux filières agropastorales - Phase II (PAFA II, MLI/026) est cofinancé aujourd’hui à parts égales par la Coopération suisse et la Coopération luxembourgeoise. Son objectif général est de contribuer à l’augmentation du revenu des exploitations familiales agro-pastorales, des entreprises et des personnes les plus vulnérables dans le sud du Mali. L’objectif spécifique vise, quant à lui, à ce que la productivité́ et l’employabilité dans les filières du lait local et de la pomme de terre augmentent durablement dans le sud du Mali.

Présentation
Une grande innovation du programme tient à l’ambition affichée par le second résultat, dont l’atteinte repose sur l’action conjointe entre les acteurs des filières et ceux de la formation professionnelle, initiale et continue. L’insertion professionnelle des jeunes formés est également soutenue afin qu’ils puissent obtenir des revenus décents et durables au sein des chaînes de valeurs du lait local et de la pomme de terre. Le programme fait une priorité sur l’intégration transversale du genre, de la protection de l’environnement, de la lutte contre les changements climatiques, de la bonne gouvernance, du développement commercial, du renforcement de capacités et de la gestion sensible aux conflits. En outre, une plus forte inclusion des femmes et des jeunes est attendue dans les activités des filières lait local et pomme de terre. L’autonomisation des partenaires et la durabilité des interventions occupent également une place importante dans le programme.

Une grande innovation du programme tient à l’ambition affichée par le second résultat, dont l’atteinte repose sur l’action conjointe entre les acteurs des filières et ceux de la formation professionnelle, initiale et continue. L’insertion professionnelle des jeunes formés est également soutenue afin qu’ils puissent obtenir des revenus décents et durables au sein des chaînes de valeurs du lait local et de la pomme de terre. Le programme fait une priorité sur l’intégration transversale du genre, de la protection de l’environnement, de la lutte contre les changements climatiques, de la bonne gouvernance, du développement commercial, du renforcement de capacités et de la gestion sensible aux conflits. En outre, une plus forte inclusion des femmes et des jeunes est attendue dans les activités des filières lait local et pomme de terre. L’autonomisation des partenaires et la durabilité des interventions occupent également une place importante dans le programme.
D’une durée de quatre ans, les trois résultats majeurs envisagés par le PAFA II sont : * des produits de qualité́ des filières lait local et pomme de terre arrivent sur les marchés de façon compétitive ; * les différents maillons des deux filières sont professionnalisés, inclusifs et disposent de compétences renouvelées ; * les performances des filières sont améliorées grâce au secteur privé, à la société civile, aux organisations professionnelles et aux institutions publiques, chacun dans son rôle.

Le premier et le troisième résultat s’inscrivent dans la continuité de la première phase et des dynamiques de changement initiées, moyennant une amélioration des modalités de mise en œuvre relatives au mécanisme de financement public et privé. Les défis du programme reposeront, essentiellement, sur l’inclusivité des filières, l’autonomisation des organisations de producteurs et des interprofessions ainsi que la durabilité des systèmes de production et des systèmes alimentaires.

Une grande innovation du programme tient à l’ambition affichée par le second résultat, dont l’atteinte repose sur l’action conjointe entre les acteurs des filières et ceux de la formation professionnelle, initiale et continue. L’insertion professionnelle des jeunes formés est également soutenue afin qu’ils puissent obtenir des revenus décents et durables au sein des chaînes de valeurs du lait local et de la pomme de terre. Le programme fait une priorité sur l’intégration transversale du genre, de la protection de l’environnement, de la lutte contre les changements climatiques, de la bonne gouvernance, du développement commercial, du renforcement de capacités et de la gestion sensible aux conflits. En outre, une plus forte inclusion des femmes et des jeunes est attendue dans les activités des filières lait local et pomme de terre. L’autonomisation des partenaires et la durabilité des interventions occupent également une place importante dans le programme.

Contribution de la Coopération luxembourgeoise : 8 000 000 EUR
Coopération suisse : 8 000 000 EUR

Budget total : 16 000 000 EUR

Présentation (Lux Dev)

Page publiée le 12 octobre 2021