Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2021 → Estimation du facteur d’érodabilité K de l’Equation Universelle de perte de sol (USLE).

Ecole nationale supérieure d’hydraulique (ENSH) 2021

Estimation du facteur d’érodabilité K de l’Equation Universelle de perte de sol (USLE).

Tahir, Mohamed Chamsseddine

Titre : Estimation du facteur d’érodabilité K de l’Equation Universelle de perte de sol (USLE).

Auteur : Tahir, Mohamed Chamsseddine

Etablissement de soutenance : Ecole nationale supérieure d’hydraulique (ENSH)

Grade : Master-LMD : Conception des Ouvrages Hydrotechniques : Aménagement et Génie hydraulique 2021

Résumé
Au cours de ce travail, notre objectif était d’expliquer le phénomène d’érodibilité , de donner les différentes méthodes pour calculer le facteurd’érodibilité k et d’analyser la variabilité spatiale de l’érodibilité des sols au nord d’Algérie , à l’aide de logiciel ArcGIS et à partir de la cartenumérique des sols du monde (FAO Digital SoilMap of the World (DSMW))qui nous donne les différentes structuresdu sol. Les pertes de sol doivent être quantifiées sur les bassins versants afin de mettre en place des mesures de protection contre l’érodibilité et l’érosion. Pouratteindre l’objectifprincipal de calculer le facteur d’érodibilité au nord d’Algérie on a priscomme échantillant Le bassin versant de Béni Haroun l’un des plus grands bassins d’Algérie avec une superficie de 8364 km2 et 427 km, et on a calculer le facteur k à l’aide du modèle RUSLE (Universal SoilLoss Equation)et les équations de MASSON et WILLIAMS

Mots clés : Estimation : Phénomène d’érodibilité : Facteur d’érodibilité K : GIS

Présentation (ENSH)

Page publiée le 15 octobre 2021