Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2020 → Stratégies d’adaptation des agriculteurs au manque d’eau et à l’évolution des modes d’accès à l’eau. Etude de cas : bassin du Lebna, Cap Bon (Tunisie)

Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM) 2020

Stratégies d’adaptation des agriculteurs au manque d’eau et à l’évolution des modes d’accès à l’eau. Etude de cas : bassin du Lebna, Cap Bon (Tunisie)

Hadj Hmida A.

Titre : Stratégies d’adaptation des agriculteurs au manque d’eau et à l’évolution des modes d’accès à l’eau. Etude de cas : bassin du Lebna, Cap Bon (Tunisie)

Auteur : Hadj Hmida A.

Etablissement de soutenance : Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM)

Grade : Master 2. Gestion des territoires et développement local. 2020

Résumé
Les agriculteurs irrigants en Tunisie font face à des risques divers, notamment les situations de manque d’eau de plus en plus fréquentes à cause d’un ensemble de changements d’ordre institutionnel, politique et climatique. Pour se protéger contre ces risques, les agriculteurs mettent en place des stratégies d’adaptation variées. Le choix des stratégies d’adaptation est particulièrement complexe car plusieurs facteurs peuvent intervenir. La compréhension de ces derniers est un enjeu très important pour atténuer la vulnérabilité de ces agriculteurs et également pour protéger et conserver la ressource hydrique. L’approche d’analyse des moyens d’existence durables (Sustainable Livelihood) reconnait l’influence des facteurs socio-économiques et de la disponibilité des ressources sur l’intention d’adaptation et le comportement des agriculteurs en réponse aux risques. Cette étude est originale parce qu’elle explore, en outre, le rôle des facteurs psychologiques en s’appuyant sur la théorie de la motivation de protection (Protection Motivation Theory). Elle aboutit à la construction d’un questionnaire d’enquête destiné aux agriculteurs irrigants du bassin-versant du Lebna. En raison des restrictions imposées au travail sur le terrain par la pandémie de COVID19, il n’a pu être testé.

Mots-clés : ADAPTATION ; CHANGEMENT CLIMATIQUE ; GESTION DES RESSOURCES NATURELLES ; IRRIGATION ; RESSOURCE EN EAU ; COMPORTEMENT DES AGRICULTEURS ; EXPLOITATION AGRICOLE ; BASSIN VERSANT ; TUNISIE

Présentation (CIHEAM-IAMM)

Page publiée le 4 novembre 2021