Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2020 → Diagnostic de la filière lait en Tunisie : organisation des acteurs

Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM) 2020

Diagnostic de la filière lait en Tunisie : organisation des acteurs

Hamzaoui S.

Titre : Diagnostic de la filière lait en Tunisie : organisation des acteurs

Auteur : Hamzaoui S.

Etablissement de soutenance : Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM)

Grade : Master 2. Sciences Economiques et Sociales. 2020

Résumé
La production laitière constitue un secteur stratégique pour l’agriculture tunisienne. En Tunisie, la filière lait bovin souffre encore d’une mauvaise organisation et d’une répartition inégale de la valeur ajoutée entre les différents acteurs impliqués. Le présent rapport est consacré à la réalisation d’une étude actualisée portant sur la chaîne de valeur laitière qui consiste à réaliser un diagnostic de la chaîne afin de comprendre les stratégies des acteurs et d’identifier les contraintes rencontrées au sein du secteur afin d’évaluer leur durabilité. Pour argumenter cette démarche, nous avons eu recours à l’élaboration d’entretiens téléphoniques avec les différents acteurs. Concernant l’évaluation de la durabilité, l’exploitation laitière se caractérise par une durabilité dont la valeur limitante est donnée par l’échelle socio-territoriale. A l’intérieur de celle-ci, le levier d’action réside dans l’amélioration des composantes emploi et service. Cette échelle dépend davantage du mode de vie de l’éleveur. En outre, la durabilité économique se caractérise par une efficience moyenne qui varie selon le degré d’autonomie financière. Les meilleures performances ont été enregistrées pour l’échelle agro-écologique puisqu’elle possède une bonne diversité des cultures annuelles et animale. Le diagnostic de la chaîne de valeur laitière montre des forces et des faiblesses à tous les maillons de la chaîne. La détérioration de la marge bénéficiaire des éleveurs, la désorganisation du maillon du colportage, l’absence de paiement à la qualité auprès des centres de collecte, l’augmentation des coûts de production des transformateurs, sont autant de faiblesses qui entravent le bon développement de la chaîne de valeur laitière et l’amélioration de la qualité du lait. Les opportunités de cette chaîne de valeur sont réelles, surtout au niveau de l’amélioration de la qualité du lait, car plusieurs interventions sont suggérées par les principaux intervenants.

Mots-clés : EXPLOITATION LAITIERE ; CHAINE DE VALEUR ; DURABILITE ; ELEVAGE ; GESTION DE LA CHAINE LOGISTIQUE ; CHAINE D’APPROVISIONNEMENT ; TUNISIE

Présentation (CIHEAM-IAMM)

Page publiée le 4 novembre 2021