Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2020 → Amélioration de la résilience contre les effets du changement climatique et renforcement de la sécurité alimentaire des petits producteurs agricoles (Tchad)

2020

Amélioration de la résilience contre les effets du changement climatique et renforcement de la sécurité alimentaire des petits producteurs agricoles (Tchad)

Tchad

Titre : Amélioration de la résilience contre les effets du changement climatique et renforcement de la sécurité alimentaire des petits producteurs agricoles (Tchad)

Pays : Tchad

Date/ Durée : 2020 -2024

Contexte
Le Tchad, à l’image des autres pays du sahel est sujet aux aléas climatiques et variabilités du climat. Cela a des conséquences non négligeables sur les populations rurales qui n’arrivent plus à produire et à obtenir des rendements suffisants pour assurer leur alimentation au quotidien. Développer la résilience des familles paysannes contre les effets de changements climatiques, c’est passer par le renforcement des capacités techniques et organisationnelles des PPA. D’où la mise à disposition d’intrants et d’équipements agricoles adaptés et l’autonomisation des organisations des producteurs et productrices en vue d’un plaidoyer plus efficace en faveur de leurs intérêts. C’est en cela que la résilience doit s’exprimer par l’amélioration de la capacité des familles paysannes à faire face aux chocs de tout genre notamment les chocs climatiques en particulier en vue de préserver leurs moyens d’existence et assurer leur sécurité alimentaire.

Description
L’objectif global du projet est : Les Producteurs agricoles bénéficiaires sont plus résilients aux effets du changement climatique et ont assuré durablement leur sécurité alimentaire. Les effets attendus du projet sont les suivants : 1. La politique agricole locale, régionale et nationale prend en compte les effets du Changement Climatique et appuie le renforcement des capacités d’adaptation des PPA : 2. Les familles paysannes diversifient leurs ressources financières et alimentaires et adaptent leurs productions aux conditions écologiques et climatiques locales 3. Les femmes et les jeunes développent des opportunités économiques et sont intégrés dans le développement local. Pour contribuer à atteindre ces effets, la synergie entre le projet PPA et le projet Agroécologie est impérative car, les deux interventions se déroulent dans le même milieu et dans une certaine mesure sur les mêmes bénéficiaires directs. Les thématiques traitées par les deux projets se recoupent notamment la promotion des semences locales, la valorisation des petits espaces de production et l’utilisation des biopesticides pour ne citer que ces quelques points communs. Il sera ainsi dans une certaine mesure avec le projet Autonomisation des femmes où les bénéficiaires se retrouvent aussi dans la même sphère que ceux du projet PPA. Ainsi, trois provinces sont touchées directement par le projet. Il s’agit du Mandoul, du Logone oriental et du Guéra. Pour la mise en œuvre, trois partenaires sont sollicités dont une par province : APRODID, le Bélacd Caritas Doba et AURA appuyés par un Comité de pilotage, une coordination du projet, les services techniques décentralisés et autorités locales et les prestataires de services. A terme, le projet va toucher 75 000 familles paysannes bénéficiaires dont les femmes, les jeunes et les hommes

Partenaire  : APRODID, BELACD Caritas Doba, AURA Caritas Guera

Budget total du projet : 1 260 223 CHF

Swissaid

Page publiée le 23 octobre 2021