Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → Thèses en préparation → 2020 → Ecotourisme et projets de paysage au Liban : contribution à un référentiel d’aménagement territorial et paysager

Paris, Institut agronomique, vétérinaire et forestier de France (2020)

Ecotourisme et projets de paysage au Liban : contribution à un référentiel d’aménagement territorial et paysager

Abi Antoun Elza

Titre : Ecotourisme et projets de paysage au Liban : contribution à un référentiel d’aménagement territorial et paysager

Auteur : Abi Antoun Elza

Université : Paris, Institut agronomique, vétérinaire et forestier de France en cotutelle avec l’Université libanaise

Discipline : Sciences du paysage

Sous la direction de : Yves Petit-Berghem et de Nada Chbat.

Résumé
Par une approche paysagère, urbaine, politique, économique et sociale, cette thèse aborde le sujet de l’évaluation de la qualité et de la durabilité des projets de paysages produits par les pratiques écotouristiques à travers deux modèles : promotionnel et de qualité. Le modèle promotionnel, marqué par une monétarisation de la nature, profite des paysages naturel, culturel et patrimonial d’un site comme étant une simple image de marketing pour attirer le plus grand nombre de touristes dans le but d’une exploitation économique à intérêt personnel. Alors que le modèle de qualité, basé sur l’attribution de certifications et de labels (réserve naturelle, parc national, patrimoine mondial …), soumet la destination dotée d’un caractère exceptionnel à des législations et à une stratégie de développement innovatrice tout en garantissant sa préservation comme étant bien public identitaire au territoire. Au Liban, l’absence de structure assurant la coordination nationale entre les acteurs produit plusieurs points de divergences entre la place accordée à l’écotourisme dans les différents documents de planification et la croissance économique locale assurée par l’application sur site des projets écotouristiques. Une démarche comparative partant de l’interprétation des observations des terrains d’étude (exemples des deux modèles) et des pratiques des acteurs à ce niveau permettra la mise en place d’un système d’indicateurs afin d’évaluer la qualité et la durabilité des paysages propres aux territoires dans lesquels s’inscrivent les projets écotouristiques. Le but de cette étude est de formaliser ces indicateurs sous forme d’une grille d’évaluation, qui servira de ‘référentiel d’aménagement territorial et paysager’ intégré aux politiques publiques locales. Au final, cette recherche permettra au pays de s’engager dans une démarche écotouristique adaptée à la diversité naturelle et culturelle des paysages tout en préservant à la communauté autochtone sa propre identité.

En préparation depuis le : 29-01-2020

Source : Theses.fr

Page publiée le 16 novembre 2021