Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → Thèses en préparation → 2020 → Evaluation des impacts environnementaux au Liban : Eau-sol-air

Université Paris 12 (2020)

Evaluation des impacts environnementaux au Liban : Eau-sol-air

Atoui Alya

Titre : Evaluation des impacts environnementaux au Liban : Eau-sol-air

Auteur : Atoui Alya

Université : Université Paris 12 en cotutelle avec l’Université Libanaise

Discipline : Sciences et Techniques de l’Environnement

Sous la direction de : Régis Moilleron et de Zaher Khraibani.

Résumé partiel
L’environnement est le milieu de vie des êtres vivants. Il est ainsi le centre des actions, réactions et coactions entre les êtres vivants. Il exerce sur les êtres vivants des actions diverses : par exemple, l’ensemble des facteurs écologiques de l’environnement détermine la nature et la diversité des espèces présentes dans une région, leur abondance relative et leur répartition. A leur tour, les êtres vivants peuvent réagir (réactions) sur le milieu et le transformer. En définitive, l’environnement regroupe l’ensemble des écosystèmes terrestres et aquatiques. Hélas, l’homme ne cesse de porter atteinte à la nature et ses ressources pour un profit immédiat comme l’ont fait des générations précédentes. L’impact des activités humaines dans le sens de la simplification, la modification et l’altération des écosystèmes naturels, devient de plus en plus menaçant. Cet impact touche aussi bien les écosystèmes terrestres et aquatiques donc globalement l’environnement. Or, la pollution de l’eau, de l’air, et des sols est un problème grave majeur au Liban en tant que point de l’environnement, alors l’objectif principal est d’étudier la pollution environnementale au Liban surtout le transfert de polluants dans les compartiments (Air/Eau/Sol) en utilisant la modélisation statistique et des modèles environnementaux à titre d’exemple le modèle MACKAY et Paterson, qui permet de calculer la distribution prévisible dans l’environnement. En plus, en raison des interférences directes ou indirectes des êtres humains, l’eau est contaminées par divers polluants, d’où l’intérêt aussi d’étudier les paramètres physico-chimiques au rivière Litani au Liban. Nous abordons également l’impact du changement climatique sur la qualité d’eau. En plus, le sol peut être considéré comme un système en contact avec d’autres compartiments de l’environnement dont les eaux de surface et souterraines mais aussi l’atmosphère. La pollution atmosphérique est l’une des plus grandes menaces pour l’environnement qui atteint les êtres vivants, les villes, les forêts, les écosystèmes aquatiques, etc. L’environnement au Liban est devenu un problème majeur au cours de la dernière décennie. Le Liban est l’un des pays les plus pollués au monde en raison de l’augmentation spectaculaire du nombre de véhicules, de la présence des industries dans la capitale, et de la construction chaotique.

En préparation depuis le : 01-01-2020 .

Source : Theses.fr

Auteur : Atoui Alya

Université : Université Paris 12 en cotutelle avec l’Université Libanaise

Discipline : Sciences et Techniques de l’Environnement

Sous la direction de : Régis Moilleron et de Zaher Khraibani.

Résumé partiel
L’environnement est le milieu de vie des êtres vivants. Il est ainsi le centre des actions, réactions et coactions entre les êtres vivants. Il exerce sur les êtres vivants des actions diverses : par exemple, l’ensemble des facteurs écologiques de l’environnement détermine la nature et la diversité des espèces présentes dans une région, leur abondance relative et leur répartition. A leur tour, les êtres vivants peuvent réagir (réactions) sur le milieu et le transformer. En définitive, l’environnement regroupe l’ensemble des écosystèmes terrestres et aquatiques. Hélas, l’homme ne cesse de porter atteinte à la nature et ses ressources pour un profit immédiat comme l’ont fait des générations précédentes. L’impact des activités humaines dans le sens de la simplification, la modification et l’altération des écosystèmes naturels, devient de plus en plus menaçant. Cet impact touche aussi bien les écosystèmes terrestres et aquatiques donc globalement l’environnement. Or, la pollution de l’eau, de l’air, et des sols est un problème grave majeur au Liban en tant que point de l’environnement, alors l’objectif principal est d’étudier la pollution environnementale au Liban surtout le transfert de polluants dans les compartiments (Air/Eau/Sol) en utilisant la modélisation statistique et des modèles environnementaux à titre d’exemple le modèle MACKAY et Paterson, qui permet de calculer la distribution prévisible dans l’environnement. En plus, en raison des interférences directes ou indirectes des êtres humains, l’eau est contaminées par divers polluants, d’où l’intérêt aussi d’étudier les paramètres physico-chimiques au rivière Litani au Liban. Nous abordons également l’impact du changement climatique sur la qualité d’eau. En plus, le sol peut être considéré comme un système en contact avec d’autres compartiments de l’environnement dont les eaux de surface et souterraines mais aussi l’atmosphère. La pollution atmosphérique est l’une des plus grandes menaces pour l’environnement qui atteint les êtres vivants, les villes, les forêts, les écosystèmes aquatiques, etc. L’environnement au Liban est devenu un problème majeur au cours de la dernière décennie. Le Liban est l’un des pays les plus pollués au monde en raison de l’augmentation spectaculaire du nombre de véhicules, de la présence des industries dans la capitale, et de la construction chaotique.

En préparation depuis le : 01-01-2020 .

Source : Theses.fr

Page publiée le 16 novembre 2021