Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → Thèses en préparation → 2020 → Le processus de marchandisation de l’enseignement supérieur à travers l’exemple de l’enseignement du droit au Maroc, des années d’ajustements structurels jusqu’à l’introduction du bachelor

Université Paris 2 (2020)

Le processus de marchandisation de l’enseignement supérieur à travers l’exemple de l’enseignement du droit au Maroc, des années d’ajustements structurels jusqu’à l’introduction du bachelor

Sefraoui Myriam

Titre : Le processus de marchandisation de l’enseignement supérieur à travers l’exemple de l’enseignement du droit au Maroc, des années d’ajustements structurels jusqu’à l’introduction du bachelor

Auteur : Sefraoui Myriam

Université : Université Paris 2

Discipline : Sciences politique

Sous la direction de : Marc Milet.

Résumé
Ce projet de thèse se rattache principalement à la sociologie politique tout en conjuguant une analyse des relations internationales nécessaires à l’étude des réformes de l’enseignement du droit au Maroc, des années d’ajustements structurels jusqu’à l’institutionnalisation du bachelor en 2020. Il s’appuie sur trois axes principaux. Prima facie, il s’agit d’étudier dans quelles mesures l’enseignement du droit, en tant que transmission d’une vision du monde,traduit en référentiel sectoriel au niveau de l’enseignement supérieur et de la formation juridique un référentiel global néolibéral de politiques publiques. Cette approche instrumentale du droit permettra non seulement de comprendre les mutations globales qui ont affecté l’enseignement supérieur sous l’impulsion de son internationalisation mais aussi celles du droit particulièrement en tant que savoir et instrument de gouvernement. Le deuxième axe de la thèse inscrit les mutations du système d’enseignement et du champs juridique dans des enjeux plus vastes relatifs au repositionnement de l’Etat marocain à l’échelle internationale ainsi qu’à sa politique partenariale avec les autres Etats, notamment occidentaux. Enfin, le troisième axe consiste à analyser les espaces d’enseignement du droit tout autant que la multiplicité des acteurs engagés afin d’appréhender les transformations de l’enseignement supérieur. Cette recherche se déploie autour d’un corpus composé d’une documentation grise, de la consultation d’archives publiques et privées, et de l’établissement d’entretiens semi- directifs avec des professeur.es, étudiant.es et décideur.es marocain.es.

En préparation depuis le : 31-10-2020 .

Source : Theses.fr

Page publiée le 29 octobre 2021