Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → Thèses en préparation → 2020 → Management et gouvernance de l’eau : Les méthodes de gouvernance de l’eau en France et au Maroc- Enjeux socio-économiques et environnementaux des stratégies de gouvernance de l’eau

Université Artois (2020)

Management et gouvernance de l’eau : Les méthodes de gouvernance de l’eau en France et au Maroc- Enjeux socio-économiques et environnementaux des stratégies de gouvernance de l’eau

Hammoumi Yasmine

Titre : Management et gouvernance de l’eau : Les méthodes de gouvernance de l’eau en France et au Maroc- Enjeux socio-économiques et environnementaux des stratégies de gouvernance de l’eau

Auteur : Hammoumi Yasmine

Université : Université Artois

Discipline : Aménagement de l’espace, urbanisme

Sous la direction de : Philippe Duez et de Rachida El morabet.

Résumé
L’eau est une ressource naturelle indispensable à la survie des êtres vivants, mais malheureusement l’homme aujourd’hui l’épuise à un rythme accéléré et le climat n’aide pas pour autant, causant la rareté d’un élément précieux, dont la présence est nécessaire pour assurer le futur de l’humanité. Selon l’époque, le lieu, l’échelle ou le système social et culturel, la gestion et le partage des ressources en eau ont été effectués sous de nombreuses formes. En général, tous ces modèles de traitement de l’eau confirment et protègent la nature de l’eau. Cependant, d’ici 2050, la demande en eau augmentera de 55% en raison de la demande croissante des activités manufacturières, la production d’électricité et l’utilisation domestique. Gérer et garantir l’accès à l’eau pour tous n’est pas seulement une question d’argent, mais aussi une bonne gouvernance. Et c’est dans cette perspective que durant ces dernières années, grâce aux efforts d’expansion des grandes sociétés multinationales, le modèle de gestion privée de l’eau semble être devenu le modèle dominant. L’idéologie propagée par l’eau et les institutions financières internationales. Ce développement a déclenché une résistance et a participé activement dans l’élaboration d’un nouveau modèle de gestion publique et démocratique de l’eau afin de pouvoir faire face aux défis d’aujourd’hui (accès universel, qualité de l’eau, changement climatique), mais aussi pour compenser les lacunes des services d’approvisionnement en eau dans de nombreux États des pays du Sud. Ces États fournissent généralement des services publics uniquement par leur nom. Assurer la résilience hydrique, a toujours été une question de vie ou de mort pour les états, plusieurs guerres ont été déclenché à cause de conflit d’eau, d’où l’importance de cette ressource, dans la vie de tout être vivant sur cette planète. La sécurité en matière de l’eau, ne pourrait être atteinte qu’avec un modèle de gouvernance, fiable, efficient et démocratique. Ces termes vont engager les différents acteurs de ce domaine, pour atteindre les objectifs déjà définis, et mettre en place des plans d’action réalisables, et « eco-friendly ». L’approche « eco-friendly » et gouvernance de l’eau, est un terme qui a fait surface ces dernières années, avec les changements climatiques, ou la survie des humains est remise en question. Plusieurs solutions sont déjà appliquées mais nécessitent une maitrise de risque écologique, économique et énergétique, afin de les perfectionner, et d’assurer un développement durable au niveau de la gestion de l’eau.

En préparation depuis le : 01-09-2020 .

Source : Theses.fr

Page publiée le 13 novembre 2021