Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → Thèses en préparation → 2021 → Durabilité des parcours sujets à la sécheresse en cas de sécheresse croissante

Université de Montpellier (2021)

Durabilité des parcours sujets à la sécheresse en cas de sécheresse croissante

Cardozo cabanelas Geronimo

Titre : Durabilité des parcours sujets à la sécheresse en cas de sécheresse croissante

Auteur : Cardozo cabanelas Geronimo

Université : Université de Montpellier

Discipline : Ecophysiologie adaptative

Sous la direction de : Florence Volaire et de Karim Barkaoui.

Résumé
Le projet de recherche à développer se concentre sur l’impact de la sécheresse sur les prairies naturelles, à la fois au niveau communautaire et individuel des principales espèces dans les écosystèmes pastoraux sensibles aux sécheresses, dans les prairies méditerranéennes et les prairies du « Río de la Plata ». Il vise à progresser dans la connaissance des compensations possibles au niveau des communautés hétérogènes face à un stress hydrique croissant afin de maintenir leurs fonctions, en regardant l’évolution des espèces et la productivité. D’autre part, il cherche à connaître plus en détail les adaptations physiologiques des espèces qui composent la communauté face à la réduction de l’eau disponible dans différents milieux. L’objectif de ce travail est : (i) de mieux comprendre les processus écohydrologiques sous-jacents à l’évolution des communautés cultures herbacées soumises à un stress hydrique croissant, quantifiant l’évolution des bilans hydriques, la productivité aérienne et la qualité fourragère de ces couvertures végétales ; (ii) explorer la variabilité des stratégies l’hydraulique (résistance à la cavitation) de certaines espèces dominantes et subordonnées et leurs rôles dans les réponses des plantes au stress hydrique et enfin (iii) contribuer à un schéma conceptuel qui combine les adaptations hydrauliques au niveau des espèces, avec la dynamique des équilibres écohydrologique au niveau de communauté. Le projet de thèse combine des dispositifs expérimentaux en France et en Uruguay, ainsi que des travaux de terrain et de laboratoire, en utilisant des méthodologies largement utilisées au niveau international ainsi que d’autres en plein développement scientifique. Les résultats de ce travail permettront de mieux comprendre la l’exploitation de ces prairies dans un scénario de changement climatique avec des prévisions d’augmentation du nombre et de l’intensité des sécheresses dans les deux régions, et comme base pour le développement de technologies permettant d’atténuer leurs effets négatifs.

En préparation depuis le : 03-02-2021

Source : Theses.fr

Page publiée le 1er novembre 2021