Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets de recherche pour le Développement → 2018 → FREECLIMB : ADAPTATION DES CULTURES FRUITIÈRES AU CHANGEMENT CLIMATIQUE DANS LE BASSIN MÉDITERRANÉEN

Agence Nationale de la Recherche (France) 2018

FREECLIMB : ADAPTATION DES CULTURES FRUITIÈRES AU CHANGEMENT CLIMATIQUE DANS LE BASSIN MÉDITERRANÉEN

Fruits Climat Méditerranée

Agence Nationale de la Recherche (France)

Titre : FREECLIMB : ADAPTATION DES CULTURES FRUITIÈRES AU CHANGEMENT CLIMATIQUE DANS LE BASSIN MÉDITERRANÉEN

Région : Méditerranée

Date : Début et durée du projet scientifique : 2018 (?) - 36 Mois

Présentation _ Le projet FREECLIMB est conçu pour répondre à l’objectif 1 de l’initiative PRIMA en matière de développement de systèmes agricoles intelligents et durables pour préserver les ressources naturelles et accroître l’efficacité de la production. Le projet cible les principales espèces d’arbres fruitiers dans le but d’améliorer la disponibilité en matériel végétal (ressources génétiques et sélections) adapté aux ressources externes limitées (intrants) et aux scénarios climatiques futurs dans la région méditerranéenne, par la caractérisation et l’exploitation de la biodiversité locale. Cet objectif est particulièrement pertinent pour l’agriculture méditerranéenne où les systèmes de culture doivent faire face à la préservation (ou à la restauration) des ressources naturelles dans un contexte environnemental très contraint (changement climatique, rareté de l’eau). Le projet mettra l’accent sur les principaux idéotypes élaborés en collaboration avec les exploitants de fermes fruitières (pépinières et producteurs) avec pour objectif principal de fournir du matériel génétique divers, des outils et des méthodes pour accélérer l’exploitation et la sélection de variétés résilientes de cultures fruitières traditionnelles de l’agriculture méditerranéenne (fruits à noyau tels que le pêcher, l’abricotier, l’amandier ; les agrumes (Citrus spp .), la vigne et l’ olivier).

Objectifs
À ces fins, le projet poursuivra les objectifs spécifiques suivants : i) élaborer et appliquer des protocoles (méthodes de phénotypage, par exemple) et des outils intégrés (méthodes de génotypage, analyse des données, etc.) pour appuyer la caractérisation, l’exploitation et la sélection de variétés adaptées à diverses conditions agroécologiques et de gestion ; ii) disséquer les bases génétiques des traits / processus liés à la durabilité et à la résilience des plantes aux stress biotiques et abiotiques, en mettant particulièrement l’accent sur l’élucidation des interactions génotype x environnement x gestion (GxExM) ; iii) analyser les bases moléculaires, biochimiques et physiologiques de l’adaptation des plantes aux différentes conditions environnementales (sol et climat) et agronomiques (gestion de l’eau et des engrais) et aux stress biotiques / abiotiques (uniques ou multiples) ; iv) développer et appliquer des outils de sélection basés sur la génomique pour améliorer l’introgression et l’efficacité de la sélection ; v) concevoir des stratégies d’adaptation pour faire face aux effets combinés de multiples stress survenant sur le terrain (p. ex. chaleur et sécheresse, ravageurs et maladies) ; vi) exploiter les ressources génétiques en identifiant et en caractérisant les sources de biodiversité spontanées et domestiquées ; vii) transférer les résultats des projets par le biais d’activités de formation et de diffusion destinées spécialement aux éleveurs, aux pépinières et aux producteurs, en particulier dans les pays où la production de fruits est moins développée.

Considérant que les pays du Sud préfigurent les scénarios de changement climatique prévus pour les pays du Nord, le projet FREECLIMB bénéficiera fortement de la collaboration entre les rives sud et nord de la Méditerranée : pour chaque espèce visée par le projet, au moins deux pays du nord et du sud sont impliqués. La composition équilibrée du consortium garantit une approche sur un pied d’égalité, en accordant une attention particulière à la copropriété des résultats, à l’intérêt mutuel et aux avantages partagés.

Coordinateur : Daniele BASSI (Università degli Studi di Milano (La Statale))

Partenaires  : IO Institut de l’olivier INRA-GAFL Génétique et Amélioration des Fruits et Légumes INRA-BFP INRA Biologie du Fruit et Pathologie IPB&GR Institute of Plant Breeding and Genetic Resources, Dep of Deciduous Fruit Trees IOSV HELLENIC AGRICULTURAL ORGANISATION – DEMETER, Institute of Olive Tree, Subtropical Crops and Viticulture INRA-Morocco Institut National de la Recherche Agronomique CNR Consiglio Nazionale delle Ricerche ARC Agricultural Research Center UMIL Università degli Studi di Milano (La Statale) ENSA Ecole Nationale Supérieure Agronomique UFMC1 UNIVERSITE FRERES MENTOURI CONSTANTINE 1 CREA Consiglio per la ricerca in agricoltura e l’analisi dell’economia agraria UNICT - Di3A University of Catania - Department of Agriculture, Food and Environment CRAG Centre de Recerca en Agrigenòmica CSIC-IRTA-UAB-UB CU CUKUROVA UNIVERSITY

Financement Aide de l’ANR : 1 828 417 euros

Présentation (ANR)

Page publiée le 7 novembre 2021