Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets de recherche pour le Développement → 2019 → AMANDE : Approches stochastiques et seMi-pAramétriques combinées à la télédétectioN pour l’étude du stress hyDriquE (Tunisie)

IRD - Institut de Recherche pour le Développement (2019)

AMANDE : Approches stochastiques et seMi-pAramétriques combinées à la télédétectioN pour l’étude du stress hyDriquE (Tunisie)

Stess Hydrique Télédétection

IRD - Institut de Recherche pour le Développement, France

Titre : AMANDE : Approches stochastiques et seMi-pAramétriques combinées à la télédétectioN pour l’étude du stress hyDriquE (Tunisie)

Pays : Tunisie

Durée : Septembre 2019 - septembre 2021

Objectifs
AMANDE se décline en deux objectifs ayant chacun des questions de recherches associées :

A . Générer et valider des scénarios de variables hydrométéorologiques selon des approches stochastiques afin d’alimenter des modèles à base physique en contexte méditerranéen ; * Comment adapter un générateur stochastique spatial de conditions météorologiques en rive sud de la Méditerranée ? * Comment exploiter des données provenant des modèles de climat régionaux pour estimer les structures de dépendance dans un générateur stochastique de façon non-paramétrique ? * Quels apports pour la gestion des ressources en eau ?

B - Estimer des indicateurs du stress hydrique et étudier leurs tendances spatiales et temporelles ; * Comment exploiter les données de la télédétection active (radar) pour caractériser le stress hydrique ? * Comment calculer des trajectoires d’évolution d’indicateurs de stress hydrique pertinents pour l’agriculture ?

Partenaires  : Sup’Com / COSIM : Sadok EL ASMI, Riadh ABDELFATTAH INAT / GreenTeam : Zohra LIlI-CHABAANE, Zeinek KASSOUK INRGREF : Rim ZITOUNA CESBIO : Gilles BOULET Université de Montpellier / IMAG : Gwladys TOULEMONDE INRAE / BioSP : Denis ALLARD

Financement : Ce projet franco-tunisien est financé par le programme Hubert-Curien Utique. Ces fonds servent principalement à la mobilité d’étudiants entre la Tunisie et la France avec deux thèses en co-tutelle dont l’une en démarrage. Les collaborations entre l’IRD et Sup’Com s’inscrivent dans le cadre du LMI NAÏLA qui se consacre à la gestion des ressources en eau dans les milieux ruraux tunisiens.

Coordination Julie CARREAU , ingénieur de recherche à l’IRD - UMR HSM Sadok El ASMI , professeur à Sup’Com / COSIM

Présentation (IRD)

Page publiée le 8 novembre 2021