Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2020 → Effet bio-insecticide des huiles essentielles de lantanier (Lantana camara) et de l’Ortie (Urtica dioica), sur un ravageur des denrées stockées Ephestia kuehniella (Zeller)

Université 8 mai 1945 de Guelma (2020)

Effet bio-insecticide des huiles essentielles de lantanier (Lantana camara) et de l’Ortie (Urtica dioica), sur un ravageur des denrées stockées Ephestia kuehniella (Zeller)

SELMA, CHEBARI - ABDERRAOUF, OUARTSI - RAYANE, REHAHLIA

Titre : Effet bio-insecticide des huiles essentielles de lantanier (Lantana camara) et de l’Ortie (Urtica dioica), sur un ravageur des denrées stockées Ephestia kuehniella (Zeller)

Auteur : SELMA, CHEBARI - ABDERRAOUF, OUARTSI - RAYANE, REHAHLIA

Université de soutenance : Université 8 mai 1945 de Guelma

Grade : Master Sciences de la Nature et de la Vie 2020

Résumé
Notre étude a été menée pour déterminer l’activité bio-insecticide des H.E et la poudre des feuilles d’ortie (Urtica dioica) et de lantanier (Lantana camara) à l’égard d’un ravageur des denrées stockées Ephestia kuehniella zeller (Lepidoptera ; Pyralidae).Sachant que les huiles essentielles des deux plantes aromatiques ont été obtenues par hydrodistillation. Les résultats mettent en évidence des perturbations au niveau de plusieurs aspects : L’estimation de l’effet bio-insecticide de l’H.E de lantanier administrée par 04 doses déférentes 6, 8, 10 et 12µl/ml d’acétone par application topique sur des chrysalides nouvellement exuvies. Afin que, les doses DL50 et DL90 ont été déterminées, ainsi que, la poudre des feuilles de lantanier a été testée sur les adultes d’E. kuehniella par contact avec la poudre à 05 doses déférents (0.25, 0.5, 1, 2 et 4g)pendant 24h, 48h, 72h et 96heurs. Ces composés entrainent une inhibition de l’exuviation adulte avec une relation dose-réponse et en fonction de temps d’exposition. Plusieurs évènements de la reproduction ont été évalués, l’administration d’H.E d’ortie sur des chrysalides âgées de 0 jour, prolonge la durée du développement nymphal de 12 à 16 jours, contrairement à l’application de l’H.E. de lantanier qui entraine une réduction de la durée du stade nymphal de 8 à 6 jours. De plus, une perturbation a été observée sur le potentiel reproducteur des adultes d’E. kuehniella (0 jour).Cependant le traitement avec H.E d’ortie provoque un allongement de la période de préoviposition et n’a aucun effet sur la période d’oviposition. D’autre part L’H.E de lantanier provoque un allongement de la période de préoviposition et une réduction de la période d’oviposition. De plus les deux H.E appliquées, provoquent une réduction de la fécondité et la viabilité des œufs pondus par les femelles. En fin, l’évaluation de l’effet de la poudre des feuilles d’ortie sur les paramètres de la reproduction chez E. kuehniella. En effet la poudre de l’ortie réduit significativement la fécondité et la viabilité des œufs pondus par les femelles, par contre ne manifeste aucun effet sur les périodes de préoviposition et d’oviposition.

Mots clés : Ephestia kuehniella zeller, Toxicité, Huile essentielle, Lantana camara, Urtica dioica, Reproduction

Présentation

Version intégrale ( 5 Mb)

Page publiée le 5 novembre 2021