Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2020 → Problématique de la filière Caprine en Algérie

Université 8 mai 1945 de Guelma (2020)

Problématique de la filière Caprine en Algérie

Chaibrassou Asma

Titre : Problématique de la filière Caprine en Algérie

Auteur : Chaibrassou Asma

Université de soutenance : Université 8 mai 1945 de Guelma

Grade : Master 2020

Résumé
L’importance économique des caprins en Algérie et notamment pour les populations les plus lésées est souvent sous-estimée, où les conditions d’élevage sont souvent difficiles et l’encadrement technique est souvent trop sommaire, dans les exploitations traditionnelles et cela explique des performances faibles. Et pourtant, ces ruminants peuvent survivre dans des régions arides, semi-arides et montagneuses en se nourrissant de ce qu’ils trouvent, ce que le mouton ou les bovins ne peuvent pas faire. Leur reproduction rapide (maturité sexuelle précoce et grande prolificité) est un atout, dans les pays de la Méditerranée en particulier ceux du sud, qui connaissent des sécheresses successives. Nous étudions les perspectives d’évolution de systèmes de production caprine. Dans ce but, nous rassemblons et mettons en forme des données comparables sur le fonctionnement des systèmes du bassin méditerranéens. Ces données sont expertisées et reliées avec des informations sur la valorisation des produits et la situation de la filière en Algérie et particulièrement à Guelma. Le mode de gestion de ces activités et le niveau de rémunération du lait, la taille et la productivité des troupeaux, les pratiques d’alimentation différencient fortement les systèmes qui sont liés à des régions de la rive nord méditerranéenne. Les systèmes d’élevage caprin dans les différentes régions sont présentés d’une manière comparative ; sont abordés les effectifs caprins, les productions en lait et en viande, la structure, la productivité ainsi que les marges nettes générées. Ces résultats montrent que la pérennité des différents systèmes dépend pour une large part de la capacité des opérateurs à préserver l’image d’une activité naturelle, typique et patrimoniale. Finalement, sont présentés une analyse des contraintes freinant le développement du secteur et les domaines de coopération potentiels entre ces régions. Pour être en mesure d’améliorer cette capacité prospective, l’Algérie doit être élargi à un plus grand nombre de régions et notamment pour les populations les plus défavorisées. La création d’un réseau de références euro-méditerranéen est suggérée. La connaissance de l’organisation des structures professionnelles et techniques permettrait aussi de mieux anticiper et d’orienter ces évolutions.

Mots clés : Elevage caprin, bassin méditerranéen, productions en lait et en viande, Performances technico-économiques, Algérie.

Présentation

Version intégrale (8 Mb)

Page publiée le 5 novembre 2021