Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2020 → Contribution à l’étude phytochimique de Quatre Plantes médicinales(A. herba Alba Asso, A. compestris L, Juniperus phoenicea et Rosmarinus officinalis) de la région d’oued Souf

Université El Oued (2020)

Contribution à l’étude phytochimique de Quatre Plantes médicinales(A. herba Alba Asso, A. compestris L, Juniperus phoenicea et Rosmarinus officinalis) de la région d’oued Souf

AISSAOUI, Ibtissem ; BELAID, Khaoula

Titre : Contribution à l’étude phytochimique de Quatre Plantes médicinales(A. herba Alba Asso, A. compestris L, Juniperus phoenicea et Rosmarinus officinalis) de la région d’oued Souf

Auteur : AISSAOUI, Ibtissem ; BELAID, Khaoula

Université de soutenance : Université El Oued

Grade : Master Académique en Sciences Biologiques 2020

Résumé
La phytothérapie ou l’utilisation des plantes médicinales comme agent thérapeutique est très ancienne, mais elle a fait son retour profondément en Afrique et particulièrement en Algérie à cause de leur richesse et diversité floristique, écologique et climatique. Afin d’avoir une étude ethnobotanique sur ces plantes a été menée pendant le mois de Février 2020 à l‟aide de 100 fiches questionnaires pour chaque plante sur terrain auprès des personnes en contact avec les plantes médicinales.phytochimique et d’évaluer les taux d’utilisation de quatre plantes médicinales par la population de la région d’Oued Souf, une enquête ethnobotanique a été menée sur le terrain, et des extractions de ces plantes ont été réalisée au niveau de laboratoire. Les résultats obtenus de l’enquête ethnobotanique ont révélé plusieurs informations sur l‟utilisation de ces plantes, les parties utilisées et les maladies traitées. En effet les feuilles constituent la partie la plus utilisées avec un pourcentage de (55%). Concernant les maladies traitées, nos résultats montrent que (Artemisia herba Alba Asso) : traite les maladies Respiratoires et les affections génito-urinaires ; (Juniperus phoenicea) : traite les maladies du système nerveux et de type digestive ; (Artemisia compestris L) : traite les maladies reproductive, circulatoire, alors que (Rosmarinus officinalis) : traite les maladies du système nerveux, type digestives, maladies Respiratoires, les infections génito-urinaires et les maladies circulatoire. L’extraction des Huiles essentielles de ces quatre plantes par hydrodistilation avec l‟appareil Clevenger de type Beher a constaté que Rosmarinus officinalis porte le rendement le plus élevés (1.14%) par apport aux trois autres plantes : Artemisia herba Alba Asso. Juniperus phoenicea, Artemisia compestrisL qui ont les rendements suivants : 0.98%,0.75% et 0.64% respectivement. Tandis que l’extraction méthanolique bruts par macération a montré que le rendement d‟Artemisia herba Alba Asso (8.80%) est plus élevé par apport aux trois autres plantes :Juniperus phoenicea, Artemisia compestrisL , Rosmarinus officinalis qui ont les rendements suivants : 6.95%,6.76% et 6.02% respectivement.

Présentation

Version intégrale (3,5 Mb)

Page publiée le 7 novembre 2021