Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2020 → Effet de type d’élevage sur les performances zootechniques et paramètres de croissance chez le poulet de chair (Cas d’élevage moderne et semi traditionnelle).

Université El Oued (2020)

Effet de type d’élevage sur les performances zootechniques et paramètres de croissance chez le poulet de chair (Cas d’élevage moderne et semi traditionnelle).

Benahmed, Houria — Hezla, Yakoub

Titre : Effet de type d’élevage sur les performances zootechniques et paramètres de croissance chez le poulet de chair (Cas d’élevage moderne et semi traditionnelle).

Auteur : Benahmed, Houria — Hezla, Yakoub

Université de soutenance : Université El Oued

Grade : Master Académique en Sciences Biologiques 2020

Résumé
L’objectif de cette étude été de diagnostiquer l’état de l’élevage des poulets de chair et faire ressortir les facteurs de variation de ces derniers et de déterminer les contraintes quelques soit techniques au bien économiques qui empêchent le développement de ce type d’élevage. Une enquête a été menu au niveau des quelques éleveurs dans la wilaya d’El oued afin de caractériser les deux types d’élevage excitant dans la région. Ainsi une évaluation de la qualité technologique et des paramètres de croissance de poulet de chair a été investigué. Les résultats obtenus ont montré que les éleveurs enquêtés pratiquent leurs élevages sans formation en aviculture et les conduisent en se basant sur leur propre savoir-faire. Nous avons constaté que la construction des bâtiments répond aux normes Par contre la distance entre deux bâtiments n’est pas respectée et ne répond pas à la norme. Les performances zootechniques (taux de mortalité, croissance pondérale et indice de consommation) sont influencées par les conditions d’élevage. Le poids à la vente observé dans d’élevage semi traditionnelle démure très bas (2325g) par rapport à l’élevage moderne (2800g). Le gain moyen quotidien a été de 40,17 g/s/j dans l’élevage semi traditionnel et 53, 13(g/s/j) dans l’élevage moderne. En conclusion pour extérioriser le potentiel génétique et obtenir les meilleures performances du poulet de chair, les efforts doivent être concentrés sur la conception des bâtiments, les règles d’hygiène et sur des programmes sanitaires adaptés. Des mesures de contrôles doivent être adoptées au niveau de différent type d’élevag

Présentation

Version intégrale (4,52 Mb)

Page publiée le 1er janvier 2022