Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2020 → L’impact des activités d’agricoles sur les amphibiens dans région d’El-oued

Université El Oued (2020)

L’impact des activités d’agricoles sur les amphibiens dans région d’El-oued

ADAIKA, Yamina — TIR, Salima

Titre : L’impact des activités d’agricoles sur les amphibiens dans région d’El-oued

Auteur : ADAIKA, Yamina — TIR, Salima

Université de soutenance : Université El Oued

Grade : Master Académique en Sciences Biologiques 2020

Résumé
Depuis plusieurs années, les populations d’Amphibiens traversent à l’échelle mondiale une crise d’extinction sans précédent. En Algérie le statut de la plus parts des d’Amphibiens et Reptiles est encore inconnu, ce manque de données s’est traduit par la rareté ou bien l’absence absolue des recherches scientifiques dans le domaine herpétologique. Ce travail est réalisé pour étudier l’impact des activités d’agricoles sur les amphibiens dans la région d’el-oued L’utilisation des pesticides est indispensable dans le domaine agricole, soit des insecticides, fongicides ou herbicides ; afin d’améliorer la production, a mis la vie des Etres vivants dans un danger, en raison de leurs compositions chimiques qui ont des impacts négatifs sur leur la santé notamment sur les amphibiens parce que le milieu agricole humide considéré un milieu favorable pour les amphibiens . Les amphibiens sont particulièrement importants comme bio-indicateurs de la santé de l’environnement. La plupart des espèces d’amphibiens ont en effet des stades de vie aquatiques et terrestres et peuvent donc servir à surveiller les changements survenant dans plusieurs de milieux. Notre travail est basé sur l’analyse des données collectées : l’impact des activités agricoles sur les amphibiens, les méthodes d’analyses choisies pour capitaliser les données et matériaux collectés et les systématiser afin de pouvoir rendre compte de notre objet d’étude. Les travaux réalisés ont pu permettre d’évaluer les impacts des différentes pratiques agricoles sur les Amphibiens. L’objectif de cette analyse est de faire ressortir l’influence du facteur intensivité des pratiques agricoles, tout en prenant en considération les autres paramètres observés sur le terrain des travaux réalisés. Elle doit permettre d’attribuer la présence ou absence d’une espèce ou encore les forts ou faibles effectifs aux différentes pratiques agricoles. Cette étude nous a permis de mieux répondre aux problématiques suivantes : Les amphibiens peuvent-ils constituer des bio-indicateurs fiables pour traduire l’impact de l’agriculture sur les milieux ? Existe-t-il une différence significative de richesse spécifique d’amphibiens selon les pratiques agricoles exercées autour des stations concernées ? Les individus présentent-ils des concentrations anormalement élevées en polluants agricoles ?

Présentation

Version intégrale (2,5 Mb)

Page publiée le 30 janvier 2022