Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2020 → Etude du régime alimentaire d’un rapace diurne, le Faucon crécerelle Falco tinnunculus (Linnaeus, 1758) dans la région du Souf (Algérie)

Université El Oued (2020)

Etude du régime alimentaire d’un rapace diurne, le Faucon crécerelle Falco tinnunculus (Linnaeus, 1758) dans la région du Souf (Algérie)

BEDI, Kaouthar - DERDOURI, Messaouda

Titre : Etude du régime alimentaire d’un rapace diurne, le Faucon crécerelle Falco tinnunculus (Linnaeus, 1758) dans la région du Souf (Algérie)

Auteur : BEDI, Kaouthar - DERDOURI, Messaouda

Université de soutenance : Université El Oued

Grade : Master Académique en Sciences biologiques 2020

Résumé
Le présent travail porte sur l’étude du régime alimentaire du Faucon crécerelle Falco tinnunculus (Linnaeus, 1758) dans la région du Souf. Elle est basée essentiellement sur la connaissance du régime alimentaire de ce rapace via l’analyse des pelotes de régurgitation. Par ailleurs, elle nous permet d’avoir un aperçu sur la faune de la région du Souf en général, à travers l’échantillonnage effectué dans la station de Miha Saleh. Après la décortication de 46 pelotes du Faucon crécerelle, un total de 22 espèces appartenant à 5 ordres et 11 familles a été déterminé. Sur les 141 items ingérés par le Faucon crécerelle dans cette station, l’ordre des rongeurs détient le maximum d’effectifs avec 90 individus (AR = 63,8%), suivi par la classe des insectes (38 individus ; AR=27%). En termes de biomasse, ce sont les rongeurs qui dominent avec 80,3%, suivie par les oiseaux (11,6%) et les reptiles (5,9%). Les vertébrés étant plus importants en termes de biomasse que les invertébrés. À l’instar de cette étude, le Faucon crécerelle (E=0,7) peut être considéré comme était un rapace généraliste opportuniste par excellence.

Mots clés : régime alimentaire, pelotes, biomasse, généraliste, opportuniste حمية ، كرات ، كتلة حيوية ، اختصاصي ، انتهازي

Présentation

Version intégrale (2,9 Mb)

Page publiée le 7 janvier 2022