Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2020 → Contribution à l’étude des Myrmécofaune en milieux agricoles dans la région d’Oued Souf

Université El Oued (2020)

Contribution à l’étude des Myrmécofaune en milieux agricoles dans la région d’Oued Souf

LABBI, Yacine — NASRAT, Ahmed

Titre : Contribution à l’étude des Myrmécofaune en milieux agricoles dans la région d’Oued Souf

Auteur : LABBI, Yacine — NASRAT, Ahmed

Université de soutenance : Université El Oued

Grade : Master Académique en Sciences Agronomiques 2020

Résumé
Le présent travail est réalisé dans la région du Souf (33°19’ à 33°61’N., 6°80’ à 7°10’ E). Cette étude est effectuée au niveau de quatre stations. Dans le but d’avoir une idée sur la diversité des Formicidae dans des milieux agricole, un inventaire est réalisé sur une période de sept mois (novembre 2018-mai 2019), grâce à l’utilisation des pots Barber. L’échantillonnage a permis d’enregistrer 12 espèces de Formicidae, réparties entre 3 sous familles : les Myrmicinae (7 espèces), les Formicinae (4 espèces) et les Dolichoderinae (1 espèce). La station 2 de Debila (milieu abandonné) contient le nombre maximal des individus (406 ind.) et le minium est enregistré dans la station 1 d’Akfado (262 ind.). La station 1 est la plus riche en espèces (10 espèces). Messor arenarius est l’espèce la plus dominant. Messor aegyptiacus est la plus recensée à la station 2. L’espèce Cataglyphis bombycina domine dans la station 3 de Bayada. Par ailleurs à la station 4 de Robbah, il est à remarquer la dominance de l’espèce Pheidole pallidula. Enfin, il est à signaler que certaines espèces sont spécifiques à une seule station, c’est le cas de Tapinoma nigerrimum à station 1.

Mots clés : Contribution, Myrmécofaune, milieux agricoles, Oued Souf

Présentation

Version intégrale (4,4 Mb)

Page publiée le 3 janvier 2022