Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Niger → Appui à l’amélioration de l’accès à l’eau potable l’assainissement et l’hygiène dans les communautes hotes et les sites de déplacées dans les departements Diffa et Maine Soroa, region de Diffa

2019

Appui à l’amélioration de l’accès à l’eau potable l’assainissement et l’hygiène dans les communautes hotes et les sites de déplacées dans les departements Diffa et Maine Soroa, region de Diffa

Niger

Financial Tracking Service - FTS Archives (OCHA)

Titre : Appui à l’amélioration de l’accès à l’eau potable l’assainissement et l’hygiène dans les communautes hotes et les sites de déplacées dans les departements Diffa et Maine Soroa, region de Diffa

Pays /Région : Niger
Localisation : Diffa Maine Soroa

Code projet : HNER19-10-154886-1

Durée : 01/01/2019 — 31/12/2019

Contexte
Malgré les opérations militaires en cours dans le bassin du lac Tchad, la situation en matière de sécurité dans la région de Diffa reste instable, avec un nombre croissant d’incidents liés à la sécurité depuis juillet 2018. Des déplacements de population continuent d’être enregistrés. On estime les nombres de 18 468 déplacés internes et 20 898 refugies Nigérians qui minent la résilience des communautés hôtes et aggravent la situation humanitaire. - En 2017, le Ministère nigérien de l’Hydraulique et de l’Assainissement (MHA) estimait que le taux théorique d’accès à l’eau potable en milieu rural, c’est-à-dire le pourcentage entre la population desservie et la population d’une zone considérée, était de 53,03% a Diffa. Cette augmentation de la population va entraîner la surexploitation des infrastructures et des ressources hydrauliques existantes et mettent donc en péril l’approvisionnement en eau des populations hôtes et déplacées. Aussi, ces phénomènes risquent par conséquent de compliquer les conditions de vie des résidents comme les relations entre les communautés. - Pendant la saison de pluie, la région de Diffa sont durement touchée chaque annee par les inondations, en raison de leur topographie défavorable et d’infrastructures souvent inadaptées. Ces aléas naturels impactent sévèrement les populations, en détruisant par exemple cheptel, terres cultivables, habitats et infrastructures routières. De plus, par manque d’infrastructure EHA, il arrive que les eaux stagnantes soient utilisées pour la boisson, provoquant ainsi des épidémies, telles que le choléra et l’hépatite. - D’une manière générale, le Niger connait un faible accès à l’assainissement car seulement 14% de la population rurale nigérienne a accès à des ouvrages d’assainissement de base (JMP 2015). De de plus selon le rapport sur les indicateurs de l’eau et assainissement pour l’année 2017 du MHA, 80,6% des ménages pratiquent la défécation à l’air libre en milieu rural. Cette pratique favorise la contamination de l’eau et des aliments produits et donc la transmission de maladies féco-orales contribuant ainsi à l’augmentation du taux d’enfant malnutris dans la zone.

Résumé
Ce projet proposé a pour objectif d’un part d’accroître et de pérenniser l’accès à l’eau et d’autre part l’améliorer les pratiques d’hygiene, au bénéfice des communautés hôtes et des populations déplacées. L’atteinte de l’objectif spécifique contribuera à la réduction des maladies diarrheiques et à l’amélioration des conditions de vie des populations résidant dans les zones ciblées. le nombre de beneficiaire de ce projet est estime a 25 000 personnes dont 51% seront les filles et femmes.

Organisation (s) : International Rescue Committee

Financement : 61,728 $

FTS Archives - Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA)

Page publiée le 14 novembre 2021